(JB) Au moment où nous préparions la documentation pour la présentation de cette liste des maires et des mairesses des 17 régions administratives du Québec, nous avons pu constater que les femmes sont de plus en plus présentes avec 212 mairesses.

Aux dernières élections municipales, en 2017, 2 358 femmes ont été élues, dont 205 au poste de mairesse. Lors de notre dernière recension, il s’établissait à 212. Il s’agit donc d’une augmentation qui démontre que l’intérêt des femmes pour la politique est bien réel. Lors des dernières élections provinciales, le nombre de femmes élues était de 52, un chiffre record.

Dans les pages qui suivent, vous trouverez la liste des maires et des mairesses des villes et des municipalités de tout le Québec. Si vous constatez une erreur, communiquez avec le journaliste : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

(JB) Les municipalités régionales de comtés (MRC) sont des entités administratives assurant la gestion régionale des municipalités locales et jouissant d’un pouvoir de juridiction et de réglementation dévolu par le gouvernement du Québec. Selon le dernier recensement du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT), il y a 87 MRC et 14 villes et agglomérations exerçant certaines compétences de MRC. Sur 1 110 municipalités locales, 1 067 font partie d’une MRC et les autres sont hors MRC.

jne 06 2019 article une

La MRC est dirigée par un conseil formé du maire de chacune des municipalités locales dont le territoire est compris dans celui de la MRC ainsi que tout autre représentant d’une municipalité locale selon ce que prévoit le décret constituant la MRC. Le conseil est dirigé par un préfet. Ce dernier est élu par les membres du conseil parmi ceux d’entre eux qui sont maires. Le conseil peut aussi décider que le préfet est élu par les citoyens. Actuellement, 14 préfets sont élus au suffrage direct.

Les compétences des MRC

Parmi les compétences des MRC, mentionnons l’aménagement du territoire, la confection des rôles d’évaluation et la vente des immeubles pour défaut de paiement de taxes. La MRC s’occupe également de l’élaboration du plan de gestion de matières résiduelles et du schéma de couverture de risques en sécurité incendie. Enfin, elle est responsable du développement local et elle agit dans les territoires non organisés (TNO) comme si elle était une municipalité locale.

Les villes et agglomérations qui exercent certaines compétences de MRC sont Gatineau, l’agglomération des Îles-de-la-Madeleine, Laval, l’agglomération de La Tuque, Lévis, l’agglomération de Longueuil, Mirabel, l’agglomération de Montréal, l’agglomération de Québec, Rouyn-Noranda, Saguenay, Shawinigan, Sherbrooke et Trois-Rivières. Les populations de moins de 10 000 habitants accueillent 5 MRC; celles de 100 000 à 49 999 habitants, 58; de 50 000 à 99 999 habitants, 14; de 100 000 et plus, 10, pour un total de 87.

Le conseil de la MRC

Le conseil de la MRC se compose du maire de chaque municipalité locale dont le territoire est compris dans celui de la MRC ainsi que de tout autre représentant de ces municipalités, selon ce que prévoit le décret constituant la MRC. Si le préfet est élu au suffrage universel, il doit être ajouté à cette liste. Le préfet est élu d’entre les maires par les membres du conseil. Cette élection est faite au scrutin secret lors d’une séance de conseil.

Le conseil de la municipalité locale dont le maire est élu préfet peut désigner parmi ses membres une personne pour le remplacer à titre de représentant de la municipalité. Le mandat du préfet dure deux ans (quatre ans pour un préfet élu au suffrage universel). Toutefois, il prend fin lorsque le préfet démissionne de ce poste, est destitué ou cesse d’être maire d’une municipalité locale dont le territoire est compris dans la MRC. Lorsque le maire de la ville centre est d’office préfet, il ne peut démissionner ni être destitué.

Source : https://www.mamrot.gouv.qc.ca/amenagement-du-territoire/guide-la-prise-de-decision-en-urbanisme/acteurs-et-processus/mrc/.

(JB) Cette quinzième édition de la Classique de golf inter-parcs industriels aura été, somme toute, à l’image des précédentes : un événement encore à guichets fermés. Les hommes et les femmes qui évoluent dans une sphère aussi accaparante que celle de l'entrepreneuriat aiment prendre quelques heures de répit pour aller se délasser. Une activité comme le golf s'avère un antidote parfait contre le stress, tout en permettant aux golfeurs et aux golfeuses de socialiser et d'entetenir des bonnes relations avec les autres personnes évoluant dans la sphère industrielle.

jpi 06 2019 article une

Au fil des ans, cette Classique de golf inter-parcs industriels est devenue une référence en matière de réseautage entre les industriels des parcs de la grande région de Québec. Et, une fois de plus, l’ambiance était décontractée. 

Un président d’honneur fortement engagé

La présidence d’honneur a été confiée à Martin Simard, responsable du développement des affaires pour le compte de Lam-é. Il a lancé l’idée d’organiser une immense collecte en faveur de la Fondation de la Société canadienne de la sclérose en plaques. Des épinglettes, entre autres, étaient vendues au profit de la Fondation. Golfeurs et golfeuses ont salué chaleureusement ce geste altruiste.

La prochaine édition de la Classique inter-parcs industriels aura lieu le mardi 9 juin 2020 au Club de golf Royal Charbourg et la présidence d’honneur de l’événement a été confiée à Éric Thomassin-Lacroix, directeur principal — Est-du-Québec chez SNC Lavalin.

(DL) La Caisse Desjardins Des Rivières de Québec tenait sa Collecte verte le 28 avril dernier. L’activité a connu un immense succès en accueillant plus de 2 000 personnes au point de collecte Des Rivières, ce qui a permis d’amasser 13,3 tonnes de matériel. 

jdr 06 2019 article une

La Collecte verte est une démarche écologique qui a pour objectif de récupérer du matériel électrique, électronique et informatique désuet, afin de s’en départir de façon responsable et de limiter les impacts nuisibles sur l’environnement. La population et les entreprises québécoises étaient invitées à participer gratuitement à cette initiative en apportant leurs vieux appareils dans l’un des points de collecte.

Depuis 2013, les Collectes vertes ont pu détourner de l’enfouissement plus de 411,5 tonnes de matériel électrique, électronique et informatique désuet. Grâce à un généreux coup de pouce des partenaires de l'événement et de la population, ces objets ont pu être recyclés avec le plus grand soin. 

Page 1 sur 4
Aller au haut