Presbytère de L’Ancienne-Lorette - Le gouvernement provincial accorde une subvention de 3,25 M$

(DL) La Ville de L’Ancienne-Lorette a reçu la confirmation que le gouvernement du Québec a accepté d’accorder une subvention de 3,2 M$ afin de permettre les travaux de construction d’une annexe au presbytère actuel pour y installer un point de service pouvant accueillir les bureaux d’organismes communautaires de la municipalité.

jal 09 2018 article une

L’annonce a été faite le 17 août dernier par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux.

« L’annonce d’aujourd’hui est une excellente nouvelle pour L’Ancienne-Lorette. En investissant dans ce bâtiment, notre gouvernement contribuera à la pérennité et à la qualité des services offerts aux citoyens », a commenté le ministre Proulx.

« Nous sommes fiers de ce projet qui permettra de bonifier l’offre de loisirs et de services communautaires, tout en conservant notre presbytère, qui fera partie de l’histoire et du patrimoine de L’Ancienne-Lorette. Ce nouveau bâtiment sera pour nos citoyens un lieu de service, d’entraide et de rassemblement», a pour sa part indiqué Sylvie Falardeau, maire suppléant de L’Ancienne-Lorette.

« Nous devrions procéder à l’octroi des contrats pour la construction de l’annexe au presbytère lors de la séance du conseil du 28 août prochain et dévoiler les maquettes du projet à la population », a commenté Caroline Fortin-Dupuis, responsable des communications à la Ville de L’Ancienne-Lorette, puisque au moment d’écrire ces lignes la séance n’avait pas eu lieu. 

Le dossier du presbytère a fait couler beaucoup d’encre au cours de la dernière année. Le bâtiment datant de la fin des années 1800 à l’architecture typiquement italienne devait tout d’abord être rasé pour permettre la construction d’un centre communautaire dans le stationnement actuel desservant la bibliothèque municipale. Les locaux de la fabrique auraient été relocalisés sans frais ni loyer dans le nouveau bâtiment.

De nombreux citoyens s’étaient opposés à cette démolition, ce qui avait fait réagir les instances municipales qui avaient soumis une nouvelle proposition consistant à conserver le stationnement, ainsi que le presbytère. La proposition de la Ville a finalement été acceptée par la fabrique et le diocèse et la Ville a fait l’acquisition du terrain.

Fouilles archéologiques

Dans le cadre du projet, d’importantes fouilles archéologiques ont dû être effectuées du 27 mai au 27 juillet dernier sur le terrain du presbytère afin de conserver l’histoire enfouie sous terre. À l’automne 2017, des sondages exploratoires avaient permis de constater l’importance des ressources archéologiques et leur exceptionnelle préservation.

Réalisées par la coopérative de travail en archéologie GAIA, les fouilles ont permis de recueillir pas moins de 70 000 artéfacts, écofacts (ossements et restes végétaux) et vestiges couvrant toutes les périodes d’occupation du site qui s’échelonne sur une période de 350 ans.

Une conférence sera donnée en novembre prochain par le responsable des fouilles chez GAIA, Stéphane Noël, afin d’expliquer les premiers résultats obtenus aux citoyens.

Vos représentants :

M. Alain Lepage
Développement des affaires
581 986-4530
ou par courriel :
alepage@journal-local.ca

Ginette Demers
Développement des affaires
418 871-1274
ou par courriel :
gdemers@journal-local.ca


ou notre téléphoniste au :
418 780-0999


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Aller au haut