L'Écho de Cap-Rouge

L'Écho de Cap-Rouge

(DL) La grande collecte annuelle La Guignolée se déroulait à travers tout le Québec le dimanche 2 décembre dernier. Grâce à la générosité des citoyens et au dévouement de nombreux bénévoles, la Guignolée de Cap-Rouge a réussi à amasser 25 450 $ sur son territoire.

edl 12 2018 article une

La Guignolée de Cap-Rouge se déroule traditionnellement dans une ambiance festive et joyeuse. Tous les bénévoles avaient d’ailleurs rendez-vous au centre communautaire de Cap-Rouge à la fin de leur collecte pour y déposer leur récolte, mais aussi pour déguster un délicieux repas, gracieuseté de marchands de Cap-Rouge.

Au son du piano, les gens ont entonné des chants de Noël tout en se réchauffant et en se restaurant. 

La députée provinciale de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, a participé à la collecte avec son conjoint et est venue encourager et féliciter les organisateurs et les bénévoles qui ont donné de leur temps au service des personnes et des familles démunies du quartier.

Quelques minutes plus tard, c’était au tour du député fédéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound, de faire une apparition afin de remercier les centaines de bénévoles qui ont sillonné les rues de Cap-Rouge. Lui-même participait à la Guignolée à son bureau de circonscription situé sur la rue du Campanile, mais il tenait à visiter les autres points de rassemblement de la collecte.

De nombreux partenaires permettent de réaliser une aussi belle activité, dont la Caisse populaire Desjardins de Cap-Rouge et plusieurs commerces alimentaires ou autres.

(DL) La députée de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, a été réélue le 1er octobre dernier lors des élections provinciales. Son assermentation a eu lieu le 16 octobre dernier et deux jours plus tard, le premier ministre François Legault lui confiait également le rôle de ministre de la Sécurité publique, ainsi que de vice-première ministre.

ecr 11 2018 article une

Mme Guilbault a toutefois assuré les électeurs de Louis-Hébert qu’elle est d’abord et avant tout leur députée et qu’elle entend demeurer très présente dans la communauté et souhaite assister le plus souvent possible aux activités qui se déroulent dans sa circonscription.

Sa première apparition publique fut d’ailleurs à l’occasion de la Grande marche Pierre Lavoie qui s’est déroulée le 20 octobre dernier dans la municipalité voisine, Saint-Augustin-de-Desmaures. Elle a pris la parole devant une centaine de courageux marcheurs et marcheuses pour les encourager.

Le 27 octobre dernier, la députée visitait les maisons des jeunes de Cap-Rouge et de Saint-Augustin-de-Desmaures afin de constater le travail accompli par les jeunes dans la conception de décors halloweenesques. « Encore une fois cette année, nos jeunes ont réussi à se surpasser en concoctant d’impressionnantes, et effrayantes, maisons hantées dans Louis-Hébert! Bravo à la Maison des Jeunes de Cap-Rouge la Symbiose et à la Maison des jeunes de Saint-Augustin-de-Desmaures L’Intrépide et l’Illusion pour le travail et l’incroyable prestation! », a tenu à commenter Mme Guilbault.

Activités provinciales

Outre ses apparitions publiques dans sa circonscription, Geneviève Guilbault a participé à diverses activités provinciales, comme lorsqu’elle a accompagné le premier ministre à Gatineau, le 19 octobre dernier, pour annoncer la création d’un nouveau programme d’aide financière du ministère de la Sécurité publique, plus simple et plus rapide. Une aide immédiate de 2 M$ pour les sinistrés a également été annoncée à la suite des dégâts survenus lors d’épisodes de vents violents.

Le 23 octobre, Mme Guilbault a eu l’honneur de présider la 22e cérémonie de remise du Mérite québécois de la sécurité civile. Cette soirée a pour objectif de reconnaître les actions méritoires de ceux et celles qui se sont démarqués par leur travail remarquable en gestion des risques et des sinistres.

Enfin, le 29 octobre dernier, Geneviève Guilbault a représenté le gouvernement du Québec lors de la soirée commémorative en mémoire des victimes de la tragédie de Pittsburgh. « Face à la haine et à la violence, demeurons unis et solidaires », fut le message qu’elle a voulu délivrer, avec beaucoup d’émotion.

(DL) De nombreux membres du Club Optimiste de Cap-Rouge ont participé au barrage routier annuel de l’organisme, le 8 septembre dernier, de 10 h à 15 h, à l’intersection du boulevard Chaudière et de la rue Provancher. Grâce à la générosité de la population, le Club a réussi à amasser 2 500 $.

ECR 10 2018 article une

Tout au long de cette belle journée ensoleillée, les membres se sont relayés pour mettre à contribution les automobilistes et les passants. L’argent ainsi recueilli servira à l’organisation d’activités pour les jeunes du primaire et du secondaire qui demeurent dans le secteur.

Le barrage routier est avant tout une activité festive où la joie et la bonne humeur règnent au sein de l’équipe de bénévoles. Si la monnaie qui encombre souvent les compartiments de l’habitacle des automobiles est ce qui est le plus souvent récolté, les billets qui sont généreusement remis par la population servent à faire tinter la cloche de la part des collecteurs.

Il est parfois rigolo de constater que certaines personnes en profitent pour se débarrasser de menus objets inutiles : jeton d’arcade, pile, 5 francs de la République française, dorénavant remplacés par les euros, un bouton Calvin Klein, etc.

À la fin de la journée, les membres du Club racontent leur journée. Cette année, la plus belle histoire est celle où la maman arrête devant le collecteur et dit qu’elle n’a pas de monnaie, mais que sa fillette assise sur le banc arrière en a. Celle-ci, dans son siège d’auto, ouvre son petit porte-monnaie et en sort un vingt-cinq sous. Comme quoi on peut être philanthrope à tout âge !

Pour communiquer avec un membre du Club Optimiste de Cap-Rouge, il suffit de taper le Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou encore de visiter la page Facebook à Opticaprouge.

(DL) C’est dans une ambiance festive et décontractée que Journal.ca a reçu plus de 200 bénévoles membres des organismes situés sur son territoire, le mardi 21 août dernier, afin de leur rendre hommage et de saluer leur engagement et leur générosité dans la communauté.

ecr 09 2018 article une

Les membres de l’équipe de Journal.ca ont reçu les bénévoles au restaurant Le Tuscanos de Sainte-Foy en présence de nombreux élus municipaux, provinciaux et fédéraux, ainsi que de précieux partenaires d’affaires pour un cocktail suivi d’un souper concocté dans les cuisines de Demetre Triantafyllou et Ali Lariane, copropriétaires du restaurant.

Pour Pierre Cassivi, éditeur et cofondateur de Journal.ca, « une société sans bénévoles et sans entraide est une société dysfonctionnelle. C’est pour cette raison que les organismes communautaires sont essentiels pour assurer un tissu social cohérent dans la société où nous vivons. »

« Le travail des bénévoles est très important au sein d’une communauté. Les élus ont comme mandat également de faire un travail de proximité auprès de la population, ce qui nous amène à travailler souvent ensemble, les bénévoles et les élus. Les journaux de Journal.ca nous permettent d’observer ce qui se passe chez nous et c’est très réconfortant de pouvoir le faire tranquillement », a commenté Geneviève Guilbault, députée provinciale sortante de la circonscription de Louis-Hébert.

Pierre Cassivi a également profité de l’occasion pour remercier un associé de la première heure, le journaliste Yvon Giroux, pour souligner le travail exceptionnel réalisé au cours de la dernière année par Malika Schneider, également journaliste, ainsi que pour souhaiter la bienvenue à celle qui écrit ces lignes, et qui remplacera Malika au sein de l’équipe de rédaction de Journal.ca.

(MS) Les joueurs de l’équipe U10 masculin division 1 (U10M-D1) du Club de soccer Olympique Cap-Rouge/Saint-Augustin (CRSA) ont réussi leur pari en menant à terme leur campagne de financement. 

ecr 08 2018 article une

En effet, les jeunes joueurs ont récolté près de 15 000 contenants consignés dans le cadre de leur campagne de financement de l’été 2018. L’équipe a eu le privilège de pouvoir compter sur l’appui de l’un de leurs partenaires de choix dans cette aventure : le IGA des Sources de Cap-Rouge.

Sensibilisés à l’importance du recyclage et soucieux de contribuer au financement de leurs activités sportives, ces jeunes garçons de dix ans ont sillonné les rues de Cap-Rouge et de Saint-Augustin-de-Desmaures dans le but de recueillir des bouteilles et canettes vides auprès des citoyens.

Accompagnés de leurs parents, frères et sœurs, ils ont ensuite convergé au IGA des Sources afin d’inviter les passants à faire don de leurs consignes et à prendre part à leur vente de hot-dogs. Comme dans le sport, leurs efforts ont été grandement récompensés : ils ont réussi à amasser la somme nécessaire pour couvrir les frais d’inscription de leur équipe aux tournois de soccer de la saison. 

Ils ont déjà à leur actif une médaille d’argent et une autre d’or aux tournois de Victoriaville et de Beauport.  Ils vont participer au tournoi national CRSA du 10 au 12 août prochain et termineront leur saison au tournoi international de Granby au début du mois de septembre.

Les joueurs de l’équipe U10M D1 du CRSA tiennent à remercier chaleureusement les citoyens de Cap-Rouge et de Saint-Augustin-de-Desmaures qui les ont encouragés dans leur campagne de financement, de même que l’équipe du IGA des Sources qui a contribué à faire de cet événement un véritable succès.

(RSPR) Les Productions d’Albert, en collaboration avec l’arrondissement Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge, lançaient leur programmation estivale de concerts, spectacles et films le 31 mai dernier dans la sacristie de l’ancienne église Notre-Dame-de-Foy. Les spectacles à la fois nombreux et pour tous les goûts se dérouleront du 3 juillet au 15 août.

ecr 06 2018 article une produtions dalbert

Cette collaboration a lieu pour une deuxième année consécutive. Rémy Normand, président de l’arrondissement Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge et conseiller du district du Plateau, se réjouit de cet accès culturel pour les citoyens. « Les objectifs de cette entente sont, entre autres, de pouvoir offrir une programmation culturelle de qualité qui contribue à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et d’offrir des spectacles gratuits, diversifiés, à tous, sur le territoire de l’arrondissement », a-t-il précisé.

C’est en effet de nombreux spectacles gratuits sur plusieurs sites auxquels les citoyens de l’arrondissement auront accès. Les Productions d’Albert assurent la programmation de concerts gratuits depuis plus de 20 ans dans l’arrondissement. « Les Productions d’Albert nous permettent également de pouvoir développer des projets d’envergure au niveau culturel sur Québec. Encore cette année, on a choisi de présenter une programmation riche en spectacles », a ajouté Julie Corriveau, directrice de la programmation estivale aux Productions d’Albert.

Un lancement musical

À l’occasion de cette annonce officielle, deux membres faisant partie du groupe Melody Cocktail ont interprété trois pièces musicales, afin de donner un avant-goût aux personnes présentes de ce à quoi ils peuvent s’attendre pour leur représentation. Les personnes qui désirent les découvrir pourront le faire le 28 juillet au site patrimonial de la Visitation, et ce, en compagnie de l’ensemble des membres du groupe. 

Une programmation variée

Cette programmation se répartit sur cinq sites différents du territoire soit : le parc Roland-Beaudin, le parc Jean-Déry, le parc de la Visitation, la Maison Hamel-Bruneau et le centre communautaire Champigny. Elle est constituée de 58 événements culturels, dont 52 produits par les Productions d’Albert et de six films sélectionnés par l’arrondissement.

Parc Jean-Déry (spectacles présentés les vendredis à 19 h 30)

  • Michel Rondeau Quartet – 6 juillet
  • Héra Ménard – 13 juillet
  • Jordane Labrie – 20 juillet
  • David Jalbert – 27 juillet
  • Sébastien Plante – 3 août
  • Pierre-Hervé Goulet – 10 août

Centre communautaire Champigny – Jeudis jeunesse (spectacles présentés les jeudis à 19 h 15)

  • Shirley Enquête sur… les trolls – 5 juillet
  • L’orgue du gentil géant – 12 juillet
  • Salade César – 19 juillet
  • Marimba et le djembé du tonnerre – 26 juillet
  • Souvenirs à sourire – 2 août
  • Pico Larouche – 9 août

« Je tiens à remercier les Productions d’Albert, notre partenaire pour la réalisation de cette programmation. On fait ça pour les citoyens, je les invite en grand nombre à fréquenter nos lieux de production artistique durant tout l’été », a conclu monsieur Normand.

De nombreux autres spectacles et concerts ont été annoncés pour d’autres arrondissements de la Ville de Québec et pour en connaître la programmation, il suffit de consulter le cahier « Vibrez au rythme de l’été », disponible dans plusieurs endroits au sein de la Ville, mais également sur le site Internet de la Ville de Québec : www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/art-culture/idees-sorties/cahier-vibrez.aspx.

(MS) En compagnie de plusieurs dignitaires, les résidences pour retraités Chartwell et leurs partenaires Bâtimo-EMD ont fait le lancement officiel et la première pelletée de terre le 9 mai dernier annonçant ainsi le début des travaux de construction de la résidence Chartwell L’Envol, au cœur de Cap-Rouge.

ecr 05 2018 article une

Pour l’occasion, la conseillère municipale de la Pointe-de-Sainte-Foy, Anne Coriveau était présente, afin de représenter le maire de la Ville de Québec, Régis Labeaume et sa collègue, conseillère municipale de Cap-Rouge – Laurentien, Marie-Josée Savard. Elle s’est dit très heureuse de voir un tel projet s’établir dans ce secteur de la municipalité. 

La députée provinciale de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault était également présente. Elle soutient que la présence de cette future résidence au sein d’un milieu aussi stimulant représente une véritable fierté pour le comté de Louis-Hébert. « C’est un fabuleux projet », a ajouté la députée, très heureuse de voir ce secteur en pleine effervescence.

Francis Charron, président de Bâtimo et Maxime Camerlain, vice-président, Stratégies d’intrégration, immobilier chez Chartwell ont mentionné leur amour pour ce projet. Chacune des résidences, signées Chartwell possède sa propre identité et ce projet est relié à la thématique du voyage.

Une résidence pas comme
les autres

Cette nouvelle résidence sera collée au Mail Cap-Rouge, une particularité qui la distingue d’entrée de jeu des autres types de résidences qui peuvent se trouver dans les environs de Cap-Rouge. Les futurs résidents auront accès à une multitude de commerces de proximité, en plus de pouvoir profiter d’un environnement chaleureux, moderne et dynamique, à l’image des retraités.

Au total, 360 logements seront dispo-nibles, dont près de 246 appartements, 78 appartements de prestige et 36 studios de soins. De plus, les futurs résidents pourront profiter d’un environnement dynamique avec une piscine intérieure, des lieux qui permettront plusieurs échanges entre les habitants, salle de conditionnement physique, salle à manger, espaces verts, etc. Cette résidence a été conçue et réalisée pour les personnes retraitées qui souhaitent rester actives, qu’elles soient autonomes ou qu’elles nécessitent des soins particuliers.

Des conseillères impliquées

Depuis novembre dernier, un bureau occupe le Mail Cap-Rouge afin de permettre aux plus curieux de découvrir le projet majeur de la résidence Chartwell L’Envol. Deux conseillères à la location sont présentes sur place afin de répondre aux questions, de présenter l’ampleur du projet et surtout pour mettre en évidence les attraits exclusifs de cette résidence. Andrée Simard et Céline Garon sont présentes au centre de présentation pour ce faire.

Actuellement, le taux d’occupation est de 22 % alors que la résidence n’ouvrira que ses portes à l’été 2019. L’équipe mentionne avec bonheur que l’engouement est plus que présent pour cette résidence.

Céline et Serge Lafleur font partie des premiers résidents à avoir signé pour vivre dès l’été 2019 au sein de la résidence. Résidents de Cap-Rouge depuis 47 ans, c’était important pour eux de rester dans ce secteur et l’arrivée de cette résidence a été un véritable signe. « On est enchantés de voir ce projet chez nous », a précisé monsieur Lafleur. 

Les horaires d’ouverture sont de 9 h à 17 h du lundi au vendredi et de 11 h jusqu’à 16 h durant la fin de semaine. Afin d’obtenir plus de détails, ceux qui le désirent peuvent se rendre sur le site Internet de la future résidence : https://chartwell.com/

(MS) Depuis plus de six ans, Jean-Michel Guimond est propriétaire de l'Académie de Tennis JMG au prestigieux Club de tennis Montcalm en plein cœur de la Ville de Québec. Il invite les passionnés de tennis de Cap-Rouge à venir le rencontrer pour découvrir ce site incroyable aux abords du fleuve Saint-Laurent. 

ecr 04 2018 article une

Monsieur Guimond a commencé cette aventure de manière solitaire, à présent une équipe de cinq employés à temps plein est présente. Toutefois, durant la période estivale, une quinzaine d’employés à temps plein sont présents.

Plusieurs services à l’image de tous

L'Académie offre des cours de tennis privés, semi-privés et des cours de groupe junior, et adulte de tennis élite. Le service majeur de l'Académie demeure les cours de groupe, mais surtout, les camps d'été pour les jeunes qui ont entre 3 et 16 ans.

À l'époque, plus de 80 jeunes participaient au camp d’été au Club de tennis Montcalm. Aujourd'hui, le propriétaire de l’Académie comptabilise près de 250 jeunes durant la période estivale. Cette année l’Académie JMG a revampé ses camps spécialisés de tennis en revisitant le tout de A à Z. Chaque semaine sera sous le thème d'un Master 1000 donc chaque jeune sera plongé dans l'univers de Monaco, des États-Unis, du Canada ou encore de l’Espagne. Les activités complémentaires ont également fait peau neuve avec plusieurs nouvelles activités, dont une piscine qui sera installée pour le bonheur de tous.

Découvrir le Tennis Bootcamps

L'Académie JMG a pensé également aux adultes en mettant à disposition trois semaines de camps adultes « Tennis Bootcamps », sous la forme de bootcamp à coup de trois heures par jour, du lundi au vendredi.

(JB) Une cinquantaine de personnes provenant d’établissements d’enseignement et d’organismes œuvrant auprès d’une clientèle de 12 à 25 ans de même que plusieurs représentants de caisses et du Mouvement Desjardins étaient présents au lancement du Programme d’éducation financière « Mes Finances, mes choixMD» qui avait lieu le 22 février dernier à la salle Albert-Rousseau.

ecr 03 2018 article une

Les Caisses Desjardins de Cap-Rouge, du Piémont-Laurentien, des Rivières de Québec, de Sainte-Foy, de Saint-Augustin-de-Desmaures, de Sillery – Saint-Louis-de-France et de l'Université Laval ainsi que le Carrefour Jeunesse-Emploi Chauveau et Option-travail étaient fiers d’annoncer un partenariat financier de 225 000 $ sur une période de trois ans.

Ce programme d’éducation financière est bâti sur mesure pour la clientèle du Carrefour Jeunesse-Emploi Chauveau et d’Option-travail. Il a pour objectif de donner aux jeunes adultes de 16 à 25 ans l’occasion de démystifier leurs finances personnelles.

Une approche différente

« Mes Finances, mes choixMD» favorise l’approche participative et l’apprentissage. Il permet à la clientèle visée d’en apprendre davantage sur des sujets qui les touchent de très près, comme : le budget, les choix de consommation, le cellulaire, les études, le travail, les services financiers, leurs droits, leurs obligations, les outils pour faire face aux risques du surendettement et de la surconsommation.

Le Carrefour Jeunesse-Emploi Chauveau et Option-travail offrent gratuitement ce programme dans plusieurs communautés des arrondissements dont celui de Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge, et ce, par l’entremise de formations de groupe encadrées par ses intervenants. Ainsi, les jeunes participants sont en mesure d’acquérir une meilleure connaissance de la gestion financière et de son importance. L’approche se veut dynamique et participative en permettant à tous d’interagir au moyen d’une variété d’activités, d’ateliers et d’exercices pratiques.

Un lancement positif

Lors de l’événement soulignant le lancement de ce programme, Myriam Demers, directrice Développement et Déploiement, a expliqué que « Mes finances, mes choix est un programme qui obtient beaucoup de succès. Pourquoi? Simplement parce qu’il répond à un réel besoin, à la fois pour les jeunes de 16 à 25 ans, mais aussi pour les nouveaux arrivants ».

Pour leur part, les formatrices, Élisa Teyssier et Christine Pilote, mentionnaient qu’au sein de la communauté de chacun, comme ailleurs au Québec, un bon nombre de jeunes adultes présentent des lacunes importantes sur le plan des connaissances en matière de finances personnelles. En donnant ces formations, les deux formatrices ont l’impression de faire une réelle différence en leur offrant des outils pour devenir des acteurs de leur vie financière.

Durant l’activité, la présence de jeunes élèves et membres de l’équipe d’impro des Mousquetaires du Collège des Compagnons Léo Croufer, Michèle Denis, Jérôme Laurent-Arbour et Louis-Charles Girouard deux accompagnateurs, Anne-Marie Bureau et Philippe Carrier, ancien élève étaient soulignée. En effet, ces jeunes ont participé activement à monter ce lancement dans la réalisation de trois capsules humoristiques expliquant la bonne volonté des parents de prodiguer de bons conseils financiers.

À propos des sept Caisses Desjardins

Au 31 décembre 2016, les Caisses Desjardins de Cap-Rouge, Piémont-Laurentien, des Rivières de Québec, de Sainte-Foy, Saint-Augustin-de-Desmaures, Sillery – Saint-Louis-de-France et Université Laval présentaient un actif de plus de 6 G$. S’appuyant sur la compétence de 550 employés, elles offrent à près de 200 000 membres une gamme complète de produits et de services financiers.

Celles-ci s’appuient aussi sur l’engagement de 120 dirigeants qui ont à cœur la qualité du service et le soutien d'initiatives qui contribuent au mieux-être de la communauté. Les Caisses Desjardins contribuent à la réalisation de nombreux projets et à l’amélioration de la collectivité, que ce soit sur le plan éducatif, culturel, économique, communautaire, sportif ou de la santé

(MS) Dans le cadre de la 61e remise de bourses de la Fondation d'aide à l'athlète carougeois, dix athlètes ont reçu des bourses grâce à des contributions importantes de la part de généreux commanditaires. L’événement a eu lieu le 14 décembre dernier sous la présidence d’honneur d’Anne-Catherine Tanguay, golfeuse professionnelle.

ecr 02 2018 article une

Lors de l'événement, la présidente d’honneur a pris le temps de donner des conseils précieux qu'elle a elle-même reçu auparavant pour que les jeunes athlètes poursuivent leur rêve sportif. « N'hésitez pas à vous surpasser afin d'améliorer votre niveau de jeu », précise l’athlète qui a déjà reçu elle-même une bourse de la part de la Fondation d’aide à l’athlète carougeois.

Des récipiendaires qui s’illustrent

Les jeunes athlètes qui ont reçu les bourses durant la remise de bourse de l’automne ont eu l’occasion de rencontrer et de discuter avec les généreux commanditaires présents, la présidente d’honneur et les autres athlètes en compagnie de leurs parents.

Dans la catégorie développement, Étienne Lacasse dans la pratique du patinage artistique a reçu une bourse. Dans la même catégorie, Dario-Sebastian Moreno-Quesada qui pratique le soccer a reçu la reconnaissance Père-Jean-Marc-Boulé. Estelle Duval qui pratique le taekwondo a, quant à elle, reçu une bourse dans cette même catégorie. 

Dans la catégorie Relève, Évaelle Fortier qui évolue dans le sport de cyclisme sur route a reçu une bourse significative. Ludovic Simard qui pratique le taekwondo, Félix Pelletier qui s’illustre dans le cyclisme sur route et Geneviève Gagné, qui évolue quotidiennement avec le Rouge et Or dans le milieu de l’athlétisme, notamment l’heptathlon ont tous reçu une bourse dans cette même catégorie.

Dans la catégorie Élite, Antoine Roger, patineur de vitesse longue piste a reçu une bourse majeure. Pour compléter cette 61e édition, dans la catégorie Excellence, deux athlètes ont été récompensés. Alexandre St-Jean dans le patinage de vitesse et Catherine Savard qui s’illustre dans le milieu de la natation depuis des années ont été choisi dans cette catégorie.

Des commanditaires motivés

La Caisse populaire Desjardins de Cap-Rouge est de nouveau l’un des commanditaires principaux de cette 61e édition. Le président du conseil d’administration, Gilles Dion était présent durant la remise de bourse afin de remettre un montant de 2 000 $ pour cette occasion.

« C'est un grand honneur de représenter la Caisse populaire Desjardins de Cap-Rouge. Il est nécessaire de contribuer aux succès de nos jeunes et surtout de remercier
les sportifs de cultiver l'excellence et l'effort », a mentionné Gilles Dion. La Caisse a d'ailleurs dans cette foulée augmenté sa contribution à 4 000 $ pour l'année à venir. En s'adressant aux athlètes présents dans la salle, monsieur Dion a tenu à les féliciter pour leurs performances.

La Ville de Québec a elle aussi contribué à la 61e édition de la remise de bourses en remettant un montant de 1 000 $. 

« On est très fier de s'associer. Ce soir, je représente Marie-Josée Savard qui est la nouvelle élue de Cap-Rouge-Laurentien. Je tiens en son nom et au nom de la Ville à féliciter l'ensemble des athlètes. Vous vous donnez à 100 % pour votre sport et ce que vous recevez ce soir de la part de la Fondation, c'est le fruit de vos efforts. Je voudrais aussi souligner le travail du conseil d'administration », a précisé Richard Marchand, directeur de la Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire dans l’arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. Il a d'ailleurs ajouté l'importance pour les athlètes de remercier leurs parents pour leur rôle dans leur pratique et leurs compétitions sportives. 

D’autres commanditaires ont également participé à cette 61e édition, notamment le Séminaire Saint-François, la députée provinciale de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, le député fédéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound, le Club Lions de Cap-Rouge/Saint-Augustin, la pharmacie Jean Coutu de Cap-Rouge, le Dojo Pierre Marceau, la Clinique de Physiothérapie et d’autres. 

Découvrir la Fondation

La Fondation d'aide à l'athlète carougeois a été créée en 1985 par la Ville de Cap-Rouge et le Club Lions de Cap-Rouge. L'objectif premier de la Fondation est d'encourager les jeunes athlètes de Cap-Rouge à persévérer dans la pratique de leur sport préféré. Sous l'égide du Club Lions Cap-Rouge/
Saint-Augustin, deux remises officielles de bourses aux athlètes ont lieu chaque année. Son mandat est d’administrer les fonds de la Fondation avec la plus grande rigueur et le souci de respecter les buts de la Fondation, faire connaître les lauréats de la Fondation en soulignant leur performance et recueillir annuellement les fonds nécessaires pour que la Fondation atteigne ses objectifs. 

(MS) Joël Lightbound, député fédéral de Louis-Hébert et secrétaire parlementaire du ministre des Finances, a souligné l’importance historique nationale des Sœurs du Bon-Pasteur de Québec. Une plaque commémorative a d’ailleurs été dévoilée lors d’une cérémonie spéciale qui a eu lieu à Québec en présence d’un représentant de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et de plusieurs membres de la communauté.

ecr 12 2017 article une

Le gouvernement du Canada s’engage en effet à faire connaître à la population canadienne les personnages, les endroits et les événements importants qui ont contribué grandement au patrimoine diversifié du Canada. La communauté des Sœurs du Bon-Pasteur a été fondée au tournant des années 1850, dans le contexte de l’industrialisation et de l’urbanisation du XIXe siècle, dans le but de répondre aux besoins de la population de la Ville de Québec.

« Le gouvernement du Canada est ravi de commémorer l’importance historique nationale des Sœurs du Bon-Pasteur. Ces femmes se sont consacrées à une mission de bienfaisance qu’elles ont poursuivie pendant plus de 150 ans. Alors que nous célébrons le 150e anniversaire de la Confédération, j’encourage tous les Canadiens et Canadiennes à profiter de l’occasion pour en apprendre davantage au sujet de cette congrégation et de leur rôle important dans l’histoire de notre pays », a précisé pour sa part Joël Lighbtound, député fédéral de Louis-Hébert et secrétaire parlementaire du ministre des Finances. 

Découvrir la congrégation

Première fondation proprement québécoise, la congrégation des Sœurs du Bon-Pasteur de Québec a consacré sa mission sociale et éducative à la marginalité féminine et la réinsertion sociale des femmes. Ces pionnières du travail social se sont donné la mission de travailler pour la protection et la réinsertion sociale des femmes et des filles exclues pour cause de délinquance et de maternité en dehors des liens du mariage. Au fil des années, cette mission a évolué en une panoplie d’œuvres et de services connexes visant le mieux-être des femmes exclues. Guidées par la charité chrétienne dans sa bonté et sa bienveillance, elles ont adapté leurs interventions afin de combler les lacunes du système public, en tenant compte des progrès scientifiques dans les domaines de la périnatalité et de la rééducation.

Page 1 sur 2

Vos représentants :

M. Alain Lepage
Développement des affaires
581 986-4530
ou par courriel :
alepage@journal-local.ca

Ginette Demers
Développement des affaires
418 871-1274
ou par courriel :
gdemers@journal-local.ca


ou notre téléphoniste au :
418 780-0999


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Aller au haut