(RSR) Deux équipes féminines dans le Club de soccer l’Olympique CRSA se sont démarquées dernièrement durant leurs matchs.

jsa 06 2017 article une 

U17 F AAA

Dans son 7e match de la saison, tout en profitant de la visite de la dernière équipe au classement, Rivière-des-Prairies, l’équipe U17F AAA du Club a donné une offensive marquante à son adversaire. En effet, pas moins de 11 buts ont été marqués par l’équipe.

L’équipe des joueuses n’a pas été douce avec son adversaire. Durant ce match, l’Olympique a attaqué la ligne de défense adverse avec de nombreuses charges, constantes et répétées. C’est avec ces techniques de jeu que l’équipe a réussi à s’installer dans une avance confortable dans le pointage : 7-1 dans la première mi-temps. Une bonne cohésion ainsi qu’une vitesse de jeu constante ont été les principaux moteurs de l’ouverture faite dans les remparts de l’équipe adverse.

Dès le retour sur le terrain, les joueuses étaient dès à présent en bonne position et aux commandes du match. Les joueuses de l’équipe ont donné un bon jeu pour la seconde demie, en inscrivant quatre buts de plus à l’adversaire. La marque finale s’est révélée avantageuse pour l’équipe du Club : 11-1.

U15 F AAA

De son côté, l’équipe U15 F AAA avait connu une bonne première saison dans la Ligue de Soccer Élite du Québec (LSEQ), en circuit de compétition provincial AAA. En effet, l’équipe des joueuses se trouve au premier rang du championnat estival 2017 et possède une fiche de six victoires et un verdict nul.

L’équipe est menée par son entraîneur Vincent Fortier. Son accès à la ligue AAA a été la conséquence de sa bonne saison estivale de 2016, où les joueuses avaient alors terminé la saison au 2e rang du championnat régional U14 F AA. Elles avaient une fiche de 13 victoires, deux défaites et un verdict nul.

L’équipe dit redoubler d’efforts afin de pouvoir atteindre le championnat canadien de sa discipline qui se déroulera en octobre prochain. Pour atteindre cet objectif, l’équipe doit terminer son présent championnat en 1re position. Une forte compétition est présente, car on y retrouve 14 équipes différentes qui désirent toutes atteindre le même but.

Pour consulter l’horaire des matchs : http://www.tsisports.ca/soccer/ligue/l_classam.aspx

(JB) Promouvoir l’emploi au Québec, c’est la mission que se sont donnée les organisations qui œuvrent au sein de la communauté d’affaires du Québec. En mettant sur pied le Prix Créateurs d’emplois du Québec, on salue les efforts que déploient nos entrepreneurs afin de créer des emplois sur leur territoire.

JNE 06 2017 article une

Cette distinction a été lancée le 24 avril 2017 à l’hôtel de ville de Québec, en présence du maire de Québec, M. Régis Labeaume, du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. François Blais, du président-directeur général de Fondaction CSN, M. Léopold Beaulieu, du président-directeur général du Conseil du patronat du Québec, M. Yves-Thomas Dorval, du vice-président aux affaires judiciaires et porte-parole officiel de l’organisation Prix Créateurs d’emplois du Québec, Me Luc Paradis et du président de la Corporation des parcs industriels de Québec, M. Pierre Dolbec.

D’entrée de jeu, le ministre François Blais estime qu’il s’agit d’une excellente initiative. « Le Fondaction de la CSN, le Conseil du patronat, et la Corporation des parcs industriels du Québec démontrent leur engagement envers la poursuite de notre croissance économique. Souhaitons que les Prix Créateurs d’emplois connaissent beaucoup de succès et qu’ils nous permettent de connaître des entreprises qui se démarquent, tant du point de vue de la qualité des emplois que de la quantité des emplois qui seront créés ».

Pour M. Léopold Beaulieu : « Les Prix Créateurs d’emplois du Québec visent à reconnaître la contribution essentielle d’entreprises de toutes les régions du Québec. Il était donc naturel, pour Fondaction, de s’y associer, en cohérence avec sa mission ».

« On est là pour essayer de souligner les efforts des employeurs qui auront fait quelque chose de spécial au niveau de la création de l’emploi ou du maintien de l’emploi. On tenait à avoir dans le prix le mot prospérité. C’est de faire en sorte que cette richesse collective soit redistribuée de la meilleure façon et pour y parvenir, ça prend de bons emplois », a indiqué M. Yves-Thomas Dorval.

M. Régis Labeaume a déclaré que « Québec connaît une croissance économique exceptionnelle depuis quelques années. Outre le secteur public, on a un secteur industriel diversifié et je les remercie pour leur travail extraordinaire ».

Selon Me Luc Paradis, « ce prix va devenir très important à l’échelle provinciale. C’est un rendez-vous à ne pas manquer le 4 octobre prochain ; je vous y invite tous ».

Pour M. Pierre Dolbec, « ce prix se veut une reconnaissance envers les milliers d’entreprises manufacturières et industrielles du Québec qui créent de l’emploi. C’est un salut à ces femmes et ces hommes d’affaires qui créent notre richesse et notre fierté. Ce prix se veut aussi un remerciement à tous ces travailleurs et travailleuses qui donnent au Québec une économie solide et diversifiée ».

Pour le contenu complet des allocutions, consulter les six capsules publiées sur le site officiel.

(MS) Le Club Optimiste de L’Ancienne-Lorette a tenu le 6 mai dernier sa 9e édition de l’Appréciation Jeunesse en honorant 61 élèves méritants choisis respectivement par leurs titulaires des trois écoles primaires de L’Ancienne-Lorette. Plus de 200 personnes étaient présentes durant cet évènement.

JAL 06 2017 article une

Lors de cette soirée de reconnaissance, chaque élève a reçu de nombreux cadeaux : un certificat de mérite du Club Optimiste, un certificat de mérite du député Gérard Deltell, une lettre personnalisée de leur professeur, un livre autographié sur place par l’auteur Jean Denis Côté ainsi qu’un livre offert par la Bibliothèque Marie-Victorin.

Les différents lauréats ont été choisis parce qu’ils ont réussi à démontrer leurs meilleurs efforts d’amélioration et de persévérance de leur classe tout au long de la dernière année. 

Lors de cette soirée de reconnaissance, les jeunes ont pu profiter de diverses activités offertes par le Club Optimiste de L’Ancienne-Lorette : un bingo, qui a permis à chacun de recevoir un cadeau, un atelier de ballons, un atelier de décoration de cupcakes, du dessin de mandalas et également une démonstration de magie. 

Plusieurs personnalités étaient présentes durant la soirée de reconnaissance, dont le maire Émile Loranger, le député Gérard Deltell, le vice-président du conseil d’administration de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien, Gervais Morissette et les directeurs des trois écoles primaires. 

(MS) Le Concours de musique de la Capitale présentait la finale de sa 33e édition à la salle Dina-Bélanger du Collège Jésus-Marie de Sillery, le 13 mai dernier. Les préliminaires, tenues en avril ont mis en compétition 200 candidats dans différents volets de musique classique et populaire. À la suite de ces épreuves, 46 concurrents ont eu le privilège de participer à la grande finale et ont été évalués par trois juges de renommée internationale : mesdames Monique Pagé (chant) et Ariane Lajoie (violon), et monsieur Maurice Laforest (piano). 

JSSF 06 2017 article une

Plus de 400 personnes ont assisté à cet événement et au couronnement des huit récipiendaires des coupes en jeu. Tous les participants ont reçu des bourses totalisant près de 10 000 $.

Les organisateurs du concours tiennent à remercier la présidente d’honneur, madame Céline Saucier, tous les bénévoles qui ont contribué au succès de cet événement, ainsi que tous les commanditaires sans qui la présentation de ce concours ne pourrait exister d’année en année. 

Liste des lauréat(e)s par catégorie et de leurs commanditaires :

• Coupe Gagné-Fauché dans la catégorie Piano de 6 à 10 ans – classe régulière

Les bourses de cette catégorie sont offertes par la famille Gagné-Faucher et sont remises par madame Linda Faucher, présidente du conseil d’administration du Concours de musique de la Capitale.

Le lauréat est : Louis Bellemare, 10 ans, de Saint-Basile.

• Coupe St-Germain dans la catégorie Piano de 10 à 12 ans – classe régulière

Les bourses de cette catégorie sont offertes par Les Restaurants St-Germain et sont remises par madame Linda Faucher, présidente du conseil d’administration du Concours de musique de la Capitale.

La lauréate est : Vickie Lefebvre-F., 11 ans, de Trois-Rivières.

• Coupe Groupe Cheïkha dans la catégorie Instrumental et chant classique de 10 à 12 ans – classe régulière

Les bourses de cette catégorie sont offertes par le Concours de musique de la Capitale et sont remises par madame Céline Saucier, présidente d’honneur du Concours.

La lauréate est : Camille Rochon, 12 ans, en violon, de Québec.

• Coupe Caisse Desjardins de Sillery–Saint-Louis-de-France dans la catégorie Piano de 12 à 16 ans - classe régulière

Les bourses de cette catégorie sont offertes par la Caisse Desjardins de Sillery-Saint-Louis-de-France et sont remises par monsieur Gilles Jobin, administrateur au conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Sillery–Saint-Louis-de-France.

Les lauréates ex aequo sont : Abigail Bernard, 16 ans, de Saint-Georges et Lydia Davidson, 15 ans, de Sherbrooke.

• Coupe Ville de Québec dans la catégorie Piano et chant de 9 à 19 ans – catégorie populaire 

Les bourses de cette catégorie sont offertes par la Ville de Québec et sont remises par madame Dominique Tanguay, conseillère du district Duberger-Les Saules.

Le lauréat est : Olivier Boulianne, 14 ans, de Thetford Mines.

• Coupe Groupe Banque TD dans la catégorie Violon de 9 à 14 ans – classe défi

Les bourses de cette catégorie sont offertes par Groupe Banque TD et sont remises par madame Roxane Beaupré, directrice de la succursale TD de Lebourgneuf.

La lauréate est : Laurianne Houde, 14 ans, en violon, de Saint-Nicolas.

• Coupe de la Présidente d’honneur Céline Saucier dans la catégorie Instrumental et chant classique de 16 à 21 ans – classe défi. Les bourses de cette catégorie sont offertes et remises par madame Céline Saucier, présidente d’honneur du Concours.

Le lauréat est : Frédéric Pouliot, 16 ans, en violon, de Québec.

• Coupe Musique Beaudoin dans la catégorie Piano Défi, Piano 4 mains défi et Piano concerto de 8 à 21 ans

Les bourses de cette catégorie sont offertes par Musique Beaudoin, commanditaire des pianos utilisés pendant le concours et sont remises par madame Linda Faucher, présidente du conseil d’administration du Concours.

La lauréate est : Naoko Sakata, 19 ans, de Québec.

• Bourse Fondation SSQ

Pour sa performance exceptionnelle, Laurianne Houde, violoniste de 14 ans, de Saint-Nicolas, a remporté une bourse d'une valeur de 1 500 $ applicable à la couverture des frais d'inscription et de séjour dans un camp musical de son choix au Québec. C’est monsieur Maurice Savoie, le président du conseil d’administration de la Fondation SSQ, qui est venu faire la remise de cette bourse spéciale à Laurianne.

• Prix Club musical de Québec

À l’issue d’un tirage au sort réalisé par madame Marie Fortin, directrice artistique du Club musical de Québec, Simone Têtu (piano), 15 ans, de Québec, a remporté une paire d’abonnements à la saison 2017-2018 du Club musical de Québec.

• Prix de la Fondation des Violons du Roy

Pour sa performance exceptionnelle, Naoko Sakata, pianiste de 19 ans, de Québec, a remporté une bourse d'une valeur de 500 $ accompagnée d’une invitation à jouer en soliste avec l’orchestre Les Violons du Roy dans un concert jeunesse de la saison 2017-2018.

C’est monsieur Michel Sanschagrin, administrateur à la Fondation des Violons du Roy qui est venu faire la remise de cette bourse spéciale à Naoko.

(MS) À l’Académie Saint-Louis, les clubs optimistes de la grande région de Québec présentaient le 6 mai dernier, un Gala régional Mini-Stars lequel proposait 17 prestations de jeunes, âgées de 7 à 12 ans, qui se sont déjà illustrés lors du gala de chacun des clubs.

JVB 06 2017 article une

Le duo Marilou St-Pierre, 10 ans, et Arielle Major, 10 ans, du club Optimiste de Val-Bélair ont offert toute une prestation dans la catégorie danse. 

Cette année, le club Optimiste de Neufchâtel avait de nouveau reçu le mandat d’organiser l’événement sous la direction de Claude Tremblay, entouré d’une équipe aguerrie.

Plus de 150 personnes, parents et amis, ont assisté à ce gala qui était animé par Naomie Turcotte, une jeune artiste de la relève, à peine âgée de quatorze ans, qui maîtrise l’art de l’animation et du chant. 

Lors de la cérémonie, Berthier Dolbec avait accepté la tâche de maître de cérémonie et a dirigé le tout impeccablement, en complicité avec son copain Claude Tremblay, le maître derrière les rideaux. 

Une soirée toute en couleur

Dès 19 h, neuf prestations se sont succédé, chacune se méritant des applaudissements nourris par le public présent. Après un bref entracte, sept autres prestations se sont enchaînées jusqu’à 20 h 45. Pendant la mise en place des reconnaissances, voilà que l’animatrice vient surprendre l’assistance en lui offrant généreusement trois magnifiques prestations de chant de son répertoire. Elle a reçu, sans surprise, une ovation digne des grands interprètes. Que de talents. Le retrait des rideaux laissait entrevoir une table garnie de reconnaissances. 

Les dignitaires et les jeunes artistes ont été invités sur la tribune. Le responsable de la soirée, Claude Tremblay, a procédé à l’appel de chacun des jeunes amis. À tour de rôle, les dignitaires ont remis à chaque enfant un certificat de mérite ainsi qu’un chèque-cadeau, gracieuseté de chacun des clubs. Pour commémorer l’événement, tous les artistes sont conviés à une photo de groupe.

Pour terminer la soirée, le président du club Optimiste de Neufchâtel, Simon Brouard, a tenu à féliciter et à remercier les jeunes artistes, les parents, les représentants des clubs qui ont supporté et encouragé les jeunes artistes, les dignitaires présents, l’animatrice Naomie Turcotte, le maître de cérémonie Berthier Dolbec, le technicien au son Denis René et, particulièrement Claude Tremblay qui a mené de mains de maître toutes les étapes de son mandat et la formidable équipe de bénévoles qu’il a recrutés et qui a fourni un soutien exceptionnel.

Monsieur Brouard a tenu à féliciter les clubs Optimistes de Lac-Saint-Charles, de Val-Bélair, de Cap-Santé, de Saint-Émile, de Neufchâtel, de L’Ancienne-Lorette et de Charlesbourg pour la valorisation des talents de ces jeunes vedettes de demain.

L’activité « Appréciation de la Jeunesse » s’est déroulée le 7 mai dernier au Club de golf de Cap-Rouge lors d’un brunch. Réalisation annuelle du Club Optimiste de Cap-Rouge, les jeunes étaient au rendez-vous.

ecr 05 2017 article une

Sous la direction de madame Rita Veilleux, ces huit enfants ont été sous le feu des projecteurs durant les festivités. Ils ont même été les personnes les plus importantes de l’activité, même plus que les personnalités politiques et les responsables du mouvement Optimiste International qui étaient présents.

En effet, tour à tour, les citoyens présents ont appris les réalisations musicales, littéraires, sportives, scolaires et bénévoles de ces enfants, majoritairement de la ville de Cap-Rouge et de St-Augustin-de-Desmaures. Accompagnés de leurs parents et même de leurs grands-parents, ces enfants ont eu le bonheur de se voir reconnaître leurs réalisations personnelles de la dernière année.

Ces huit garçons et filles ont été encouragés et célébrés par la présence du député fédéral Joël Lightbound, du député provincial Raymond Bernier, de madame Ihssane El Ghernati du bureau de comté provincial de Louis Hébert ainsi que de Martin Maheux, gouverneur de la région est du Québec des Clubs Optimistes et de monsieur Jean Paquet, Vice-Président du mouvement Optimiste International.

Le Club Optimiste de Cap-Rouge se dit fier de sa mission qui est d’encourager le meilleur chez les jeunes. Durant la saison estivale, le Club fera relâche afin de revenir en force dès l’automne prochain avec, entre autres, « La Marche pour contrer l’intimidation » qui aura lieu à Cap-Rouge, parrainée par le député fédéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound.

(JB) L’année 2016 en aura été une année importante, tant au sein de la Caisse Desjardins de Sainte-Foy que pour Desjardins lui-même avec l’élection de M. Guy Cormier à titre de président du Mouvement Desjardins.

jsf 05 2017 article une

Pour M. Louis Babineau, président du conseil d’administration, l’élection de M. Cormier est accueillie comme un vent de fraîcheur en raison des qualités mobilisatrices de ce dernier. « Déjà, le plus jeune président de l’histoire du Mouvement a su mobiliser les employés et les dirigeants autour de ses orientations. La principale consiste à aligner notre mouvement sur sa raison d’être, soit enrichir la vie des personnes et des communautés en contribuant de manière significative à une économie durable. » À titre d’exemple, M. Babineau mentionne le nouveau fonds de développement de 100 M$ mis en place pour soutenir les projets d’entrepreneuriat, de développement, ainsi que d’innovation économique et sociale dans les régions. « Il s’agira d’un fonds complémentaire au Fonds d’aide au développement du milieu des Caisses et aux actions de capital régional et coopératif Desjardins. »

La Caisse Desjardins de Sainte-Foy en chiffres

Pour l’année 2016, la Caisse Desjardins de Sainte-Foy a enregistré des excédents d’exploitation de 8,8 M$. « Ces résultats sont un indicateur de saine gestion des affaires de la Caisse, continue M. Babineau. Cette performance nous encourage à poursuivre nos efforts pour vous offrir des services et des solutions répondant toujours mieux à vos attentes. »

De cet excédent, la Caisse a redistribué 1 180 404 $ l’an dernier à nos membres et à la collectivité afin d’appuyer des projets stimulants. De cette somme, 230 723 $ proviennent du Fonds d’aide au développement du milieu (FADM), une ristourne collective votée par les membres.

L’accessibilité aux produits et services

« Aucun effort n’est ménagé pour que Desjardins soit votre institution financière par excellence, explique M. Jacques Laurin, directeur général de la Caisse Desjardins de Sainte-Foy. Un des moyens d’y parvenir est d’offrir à nos membres toute l’information nécessaire pour leur prise en charge financière, mais aussi pour bien comprendre les orientations les produits et services de la Caisse. En 2016, en plus de nos activités et conférences, nous avons tenu des soirées d’information avec les membres touchés par l’évolution du Centre de services Faubourg Laudance. Nous nous sommes fait un devoir de les informer sur ce qui a motivé nos décisions, sur les étapes à franchir et, particulièrement, sur les mesures atténuantes. Nous tenons à remercier nos membres pour leur compréhension dans ce dossier. »

Un volume d’affaires sous gestion

Pour 2016, le volume d’affaires sous gestion a été de 3,4 G$, soit une hausse de 9,7 % par rapport à 2015. « L’actif de votre coopérative financière s’établit à 1,54 G$, une hausse de 5,3 % par rapport à l’an passé. Les prêts aux particuliers et aux entreprises s’établissent à 1,31 G$, en augmentation de 4,6 % », poursuit M. Laurin.

État du résultat

L’excédent de 8,8 M$ du dernier exercice représente une hausse de 11,9 % par rapport à l’année précédente.

Le revenu d’intérêt totalise 42,2 M$, une diminution de 2,8 % par rapport à l’an passé et les frais d’intérêt ont diminué de 5,9 % pour se situer à 16,3 M$. Les pertes sur créances ont été de 819 000 $ soit 0,06 % de l’ensemble du portefeuille de prêts consentis aux membres particuliers et entreprises.

Les autres revenus provenant, en majeure partie, de la distribution de produits et services des composantes Desjardins, ils totalisent 9,6 M$, en hausse de 5,1 % par rapport à l’année dernière. Les autres frais ont connu une baisse modérée dans l’ensemble, soit une diminution de 4,4 %, pour atteindre 25,8 M$.

Cette année, la Caisse Desjardins de Sainte-Foy propose le versement d’une ristourne de 662 571 $ et d’un montant de 292 800 $ au FADM.

La contribution du membre au développement du milieu

« En 2016, grâce aux Fonds d’aide au développement du milieu et au programme de dons et commandites, la Caisse a retourné près de 325 000 $ dans notre communauté en appuyant plus de 100 projets inspirants et différentes initiatives mobilisatrices pour le milieu », affirme Mme Marie-Josée Pelletier, administratrice et présidente du comité FADM. 150 000 $ ont été remis lors de la sixième édition du gala de remise du FADM. 75 000 $ ont été remis à dix lauréats et, lors de la septième édition, 75 000 $ ont été remis à neuf lauréats lors de la Semaine de la Coopération.

À titre d’exemple, Mme Pelletier mentionne le Salon du communautaire où la Caisse a offert aux participants le repas du midi et a partagé les résultats d’une analyse sociocommunautaire et philanthropique du territoire couvert par la Caisse Desjardins de Sainte-Foy. « Cette démarche visait aussi à rehausser notre contribution à la prospérité durable des organismes et associations communautaires de notre collectivité. Dans cette optique, nous avons consulté 166 organismes de notre territoire sur nos orientations et les critères soutenant les sommes que nous redonnons dans notre collectivité », conclut Marie-Josée Pelletier.

(MS) Philippe Couillard, premier ministre du Québec, est allé à la rencontre de jeunes étudiants de l’École primaire Les Prés-Verts, le 6 avril dernier, en compagnie de deux de ses confrères. 

jdr 05 2017 article une

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, et M. Patrick Huot, député de Vanier-Les Rivières et whip adjoint du gouvernement, ont accompagné le premier ministre lors de sa visite auprès des élèves de 6e année dans la classe de Mme Manon Légaré. Les parlementaires ont notamment discuté d’un projet scientifique avec les jeunes étudiants.

Les élèves de 6e année de l’École primaire Les Prés-Verts ont profité de l’occasion pour échanger sur leurs différents projets de sciences avec les acteurs politiques. C’était pour eux l’occasion de montrer leur savoir-faire et leurs ambitions.

(MS) Le 12e souper-bénéfice de la Fondation Réno-Jouets a réuni près de 300 personnes, le 26 avril dernier, dont le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau et le maire de Québec, Régis Labeaume à l’hôtel Plaza Québec.

jsa 05 2017 article une

La Fondation Réno-Jouets est un organisme autonome qui œuvre dans la lutte contre la pauvreté. Pour ce faire, elle remet des jouets recyclés et remis à neuf à des organismes venant en aide aux enfants issus de familles défavorisées ou aux enfants malades. Lors cette douzième édition de la Fondation Réno-Jouets, 85 000 $ ont été récoltés. 

« C’est à Saint-Augustin que tout a commencé, il y a plus de 10 ans, et c’est aujourd’hui sur le territoire de la Ville de Québec que la majeure partie de nos activités se déroulent », a déclaré Annie Asselin, directrice générale de Réno-Jouets. Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures souligne le succès de ce souper-bénéfice. 

Un peu d’histoire

Active depuis 2006, la Fondation est née grâce au magasin Réno-Jouets, un organisme sans but lucratif. Ce dernier, ayant un surplus considérable de jouets en vente, a permis de créer une fondation qui pourrait donner les jouets, par le biais d’intermédiaires. Il s’agit d’ailleurs d’un concept novateur dans le domaine. Les activités de financement, organisées tout au long de l’année, permettent d’amasser les fonds nécessaires au maintien de l’organisme.

Pour la Fondation Réno-Jouets, les jouets, les livres et les jeux sont des outils de développement importants puisqu’ils permettent de stimuler la curiosité, la coordination, le langage, la motricité ainsi que l’éveil des sens. Il est donc nécessaire que chaque enfant puisse en bénéficier. « C’est dans cette optique que la Fondation Réno-Jouets s’est engagée à lutter contre la pauvreté en remettant des jouets recyclés et remis à neuf à des organismes venant en aide aux enfants issus de familles défavorisées ou encore des enfants malades », a précisé l’OSLB.

(JB) C’est le lundi 24 avril 2017 que l’on a procédé au lancement du Prix Créateurs d’emplois du Québec. L’événement s’est tenu à l’hôtel de ville de Québec en présence du maire, M. Régis Labeaume, du président de la Corporation des parcs industriels de Québec (CPIQ), M. Pierre Dolbec, le ministre de l’Emploi, de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. François Blais; Me Luc Paradis, de la Corporation des parcs industriels de Québec, M. Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du Conseil du patronat du Québec et M. Léopold Beaulieu, président-directeur général de Fondaction CSN. De nombreux autres partenaires étaient présents, dont l’équipe de Journal.ca, de M. Pierre Cassivi, président-directeur général de Parcs industriels.ca.

jne 05 2017 article une

Pour M. Labeaume, l’avènement du Prix créateurs d’emplois du Québec est le signe que « plus que jamais, la ville de Québec prouve qu’elle est une ville dynamique, ambitieuse, une ville qui s’est transformée, au fil des années, grâce à vous, les entrepreneurs. Québec connaît une croissance exceptionnelle depuis quelques années et, outre le secteur public, on compte des entreprises de secteurs diversifiés. Avec 447 400 travailleurs, la région de Québec compte sur le plus bas taux de chômage au pays, soit 4,1 %. Et c’est la première fois qu’une région connaît 25 années de croissance consécutive au chapitre du produit intérieur brut. »

Me Luc Paradis a brossé l’historique de la mise sur pied du Prix Créateurs d’emplois du Québec, rappelant que Pierre Cassivi et lui ont rencontré Léopold Beaulieu, le PDG de Fondaction CSN. En juin, lorsque l’on a inauguré la Maison du commerce à Québec, j’ai rencontré M. Marius Brisson, qui représentait le CPQ (Conseil du patronat). J’ai alors pensé que ce serait une bonne idée de mettre ces organisations en contact dans l’esprit de créer le Prix Créateurs d’emplois du Québec. C’est un heureux dénouement puisque le Fondaction CSN pour la coopération et l’emploi est tout indiqué pour être le promoteur de l’emploi au Québec. Il invite les commissaires des zones et parcs industriels et les municipalités à présenter leur candidature pour le gala qui aura lieu le 4 octobre prochain.

Le président de la CPIQ, M. Pierre Dolbec, a salué le maire de Québec pour son accueil à l’hôtel de ville et a déclaré que « à la lumière des partenaires, on constate qu’on est entre bonnes mains. » Il a également rappelé que les parcs industriels forment le secteur le plus méconnu du système économique de la région. « Nos parcs génèrent 60 000 emplois, ce qui représente un levier de taille pour notre économie. »

Pour M. Yves Thomas Dorval, président-directeur général du Conseil du patronat du Québec, il allait de soi que le CPQ adhère à l’idée d’emblée. « Il faut se rappeler que le CPQ a été créé à la demande des syndicats. C’est un très bon outil d’échange entre les patrons et les travailleurs. » M. Dorval poursuit en saluant l’esprit de ce nouveau prix en affirmant que « nous avons raison de célébrer les personnes qui créent de l’emploi et il n’est pas important d’être des entreprises de gros volume pour se voir remettre un prix. »

Enfin, pour M. Léopold Beaulieu, PDG de Fondaction CSN, « c’est avec fierté que Fondaction participe à la création de ce prix. Pour Pierre Cassivi et Luc Paradis, l’emploi n’était pas suffisamment valorisé. Nous avons décidé d’y prendre part. Il faut aussi souligner l’importance des entreprises d’économie sociale. L’emploi est le premier moyen de participer à la création et le maintien d’emplois dans une perspective de développement durable. »

Page 10 sur 11

Vos représentants :

M. Alain Lepage
Développement des affaires
581 986-4530
ou par courriel :
alepage@journal-local.ca

Ginette Demers
Développement des affaires
418 871-1274
ou par courriel :
gdemers@journal-local.ca


ou notre téléphoniste au :
418 780-0999


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Vos représentants :

M. Alain Lepage
Développement des affaires
581 986-4530
ou par courriel :
alepage@journal-local.ca

Ginette Demers
Développement des affaires
418 871-1274
ou par courriel :
gdemers@journal-local.ca


ou notre téléphoniste au :
418 780-0999


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Aller au haut