La Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures dresse un bilan positif

(DL) La Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures (SHSAD) a tenu son assemblée générale annuelle le 13 mars dernier en présence de nombreux membres.

jcrsa 04 2019 article une 

Le président de la SHSAD, Bertrand Juneau, a présenté le bilan de la dernière année en soulignant quelques temps fort et offrant un compte-rendu des diverses activités proposées. La relocalisation de la SHSAD de la maison Praxède-LaRue à la maison Thibault-Soulard fut sans doute un moment des plus importants dans l’année. M. Juneau a tenu à souligner la confiance des membres du conseil municipal et leur support lors des activités de la SHSAD.

Les six conférences qui ont connu un grand succès, les sorties pédagogiques ont enchanté élèves et enseignants, le lancement du documentaire « Saint-Augustin-de-Desmaures, terre fertile pour l’archéologie préhistorique » et la participation de la Société à la production de deux séries produites par MAtv ont été des activités marquantes.

L’inauguration du parc des Augustines a réuni de nombreuses personnes importantes dans l’histoire passée et future de la municipalité : représentantes des Augustines, le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, ainsi que les députés de Louis-Hébert et de Portneuf–Jacques-Cartier.

Plusieurs projets sont en cours, comme la production d’un documentaire « Là où tout a commencé », un projet qui a reçu une participation financière de 15 000 $ de la Caisse Desjardins de Cap-Rouge–Saint-Augustin par son Fonds d’aide au développement du milieu.

Les membres ont aussi procédé à la nomination du conseil d’administration pour la prochaine année. Un nouveau membre s’est joint à l’équipe, Alain Charrié, afin de prendre la relève de Michelle Veilleux qui tire sa révérence après quatre ans d’engagement.

La SHSAD a aussi désigné son « coup de cœur 2018 », soit l’Hommage à Thinon Desroches et Aimée Rioux, une famille pionnière de Saint-Augustin-de-Desmaures ». Cette famille a dévoilé une plaque commémorative sur la terre ancestrale située sur le chemin du Roy, le 16 juin dernier. Un montage vidéo de cette journée a été présenté lors de l’assemblée qui rendait également hommage à Denis Desroches, initiateur du projet, qui a vu son rêve se réaliser avant son décès en octobre 2018.

Aller au haut