Deux récréations de 20 minutes à la prochaine rentrée - Montagnac, témoin d’une grande annonce

(CR) Le 12 février dernier, l’école Montagnac a eu toute une vitrine avec la présence en ses murs du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, et la ministre déléguée à l’Éducation et de la ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest. Tous deux étaient là pour annoncer que dès la rentrée 2019, les écoles du Québec devront offrir quotidiennement deux périodes de récréation d'au moins 20 minutes chacune, et ce, afin de favoriser le développement global, la santé et la réussite scolaire des élèves du primaire.

edl 03 2019 article une

« Les enfants ont besoin de jouer dehors, de bouger et de se détendre pour bien réussir à l’école. Nous sommes fiers de mettre les conditions en place pour qu’ils puissent développer leur plein potentiel. Avec cette annonce, nous donnons également suite à un engagement de longue date de notre formation politique », soulignait le ministre Jean-François Roberge. 

« La réussite scolaire dépend d’une foule de facteurs. Il ne fait aucun doute pour moi que des récréations d’au moins 20 minutes favoriseront la mémoire et l’attention des enfants, sans parler de leur motivation et de leur plaisir d’aller à l’école! », a pour sa part appuyé la ministre Isabelle Charest.

Belle reconnaissance pour Montagnac

On ne se le cache pas, cette annonce faite à l’école Montagnac (bâtiment de la montagne) fait briller l’école de Lac-Beauport. « C’est une belle reconnaissance pour la couleur Montagn’Active qui a été mise en place par les 100 membres du personnel, ça les met en valeur. On est sur la bonne voie, car Montagn’Active signifie la culture, les sciences, les sports et le plein air », se réjouit Chantal Primeau, la directrice de l’école. « Ici, on travaille ça autant sur la plage horaire de jour, en classe, qu’à l’extérieur, en parascolaire, et ce que le ministre vient de dire c’est que le sport doit prendre de plus en plus de place dans le quotidien des enfants. C’est donc avec enthousiasme et en étroite collaboration avec l’équipe-école et les membres du conseil d’établissement que Mme Primeau travaillera les modalités d’ajout de temps de récréation dès que les balises du ministère seront transmises.

Pour sa part, le maire Michel Beaulieu a fait remarquer que cela correspond parfaitement à l’ADN de Lac-Beauport de bouger, de prendre le temps de faire du sport, des activé hors de la période scolaire. « Puisqu’il est fortement conseillé de faire 60 minutes d’exercice par jour, ça nous oblige, nous les parents, à faire l’effort à la maison de combler les 20 minutes restantes », soutient-il. Et comment une municipalité peut-elle aider à bouger davantage? « Quand on contrôle la situation complètement comme c’est le cas pour le vélo de montagne et le ski de fond aux Sentiers du Moulin, on est en mesure d’offrir à nos jeunes la gratuité dans le sport, sinon un allègement financier », précise-t-il.

VOTRE REPRÉSENTANT :

Mme. Mireille Robitaille
Développement des affaires
581 985-5087
ou par courriel : mrobitaille@journal-local.ca
ou notre téléphoniste au : 418 780-0999


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Vous ne recevez pas votre exemplaire du Journal L'Écho du Lac?

Vous n’avez pas reçu votre exemplaire du Journal de L’Ancienne-Lorette livré à votre domicile dans un sac réservé à cet effet de Publisac? Nous vous demandons de nous le signaler en communiquant avec nous au 418 780-0999 ou bien à info@journal-local.ca en nous laissant vos coordonnées. La situation sera rapidement corrigée.

Aller au haut