Le Journal de L'Ancienne-Lorette

Le Journal de L'Ancienne-Lorette

(DL) La Polyvalente de L’Ancienne-Lorette (PAL) a reçu en décembre dernier une distinction remise à l’école la plus positive du monde entier, soit le prix Émilie Bierre. Ce prix est remis chaque année par la Fondation Jasmin Roy-Sophie Desmarais.

JAL 2019 02 article une

Divers projets réalisés par l’établissement d’enseignement sont à l’origine de l’obtention de cette prestigieuse reconnaissance. On fait référence tout d’abord à l’implantation de la politique du « savoir-vivre ensemble » qui a pour objectif de promouvoir le civisme chez les jeunes; aux « Aidants secrets » dont la mission est d’être à l’affût, chez leurs pairs, de signes de détresse liés à l’intimidation, à une relation amoureuse malsaine ou à un épisode de détresse psychologique; aux élèves Sentinelles de l’Aide qui sont toujours aussi actifs pour faire la promotion de l’entraide dans la communauté, mais aussi à l’école; ainsi qu’au Club Midi qui permet aux élèves de 1er cycle du secondaire de briser l’isolement social et d’augmenter le sentiment d’appartenance à leur école.

Le prix était accompagné d’une bourse de 2500 $ afin de souligner le travail exemplaire effectué par le personnel et les élèves de la PAL pour l’ensemble des réalisations et des interventions qui permettent à l’école de devenir de plus en plus positive.

La remise du prix a été faite en présence du président de la Commission scolaire des Découvreurs (CSDD), Alain Fortier, du maire de L’Ancienne-Lorette qui contribue financièrement de manière significative à la réalisation des projets, Émile Loranger, et de Jasmin Roy.

(DL) La dernière année n’aura pas été de tout repos pour le maire de la ville de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger. Des 36 années qu’il a passées à la tête de la ville, il admet que ce fut la plus décevante, pas à cause des citoyens ni à cause de la plainte déposée contre lui. Mais comme il se plaît à le dire, il est une personne qui tente de toujours faire ressortir le positif de chaque situation.

jal 12 2018 article une

« Avec tous les bouleversements qui se sont produits au cours des derniers mois, je me suis rendu compte que je m’étais malheureusement éloigné des citoyens et de leurs intérêts et que j’étais devenu trop près de la machine administrative. Mais là, je retourne vers les gens ».

Même s’il affirme ne pas abuser des promesses électorales, le maire de L’Ancienne-Lorette se dit très heureux de la victoire de sa municipalité contre la ville de Québec dans le dossier de la surfacturation de certains services d’agglomération. « Ce dossier me tenait particulièrement à cœur ».

En octobre dernier, la Cour supérieure a condamné la Ville de Québec à rembourser un montant de 34 M$ à L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures. Une première somme de 4,5 M$ a déjà été versée à la ville et utilisée en entier pour couvrir une part des frais encourus depuis sept ans.

Toutefois, la Ville de Québec a porté la cause en appel et avec les délais nécessaires dans ce genre de causes, il pourrait se passer encore deux ans avant que le dossier ne soit définitivement clos. « Ça ne nous inquiète pas du tout, on est convaincus de gagner, mais on ne sait jamais. Ce dossier est semé d’embûches, mais les embûches, j’en fais mon affaire ! »

Une ville bien équipée

Pour Émile Loranger, il n’y a pas de limite à ce qu’on peut faire pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Mais L’Ancienne-Lorette est déjà pas mal bien équipée ! « On a les rues les mieux entretenues de l’agglomération, tant l’hiver que l’été, nous avons un service d’horticulture très efficace et on essaie d’en donner le plus avec les moyens que l’on a. »

La municipalité a fait un sondage l’an dernier « Ma ville mon idée » au cours duquel les gens étaient appelés à dire ce qu’ils voulaient pour leur ville. « On a eu 2 000 répondants, mais aucun irritant n’est ressorti. C’était des demandes très particulières ».

Les citoyens de la circonscription de La Peltrie seront toujours bien représentés à l’Assemblée nationale puisque le député Éric Caire a été élu pour un cinquième mandat lors des élections générales qui avaient lieu le 1er octobre dernier. 

 jal 11 2018 article une

Éric Caire a été assermenté en compagnie des 73 autres députés de la Coalition Avenir Québec lors d’une cérémonie officielle qui se déroulait à l’Assemblée nationale le 16 octobre dernier. Deux jours plus tard, il était invité par le premier ministre François Legault à faire partie de son nouveau gouvernement à titre de ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale.

Toujours très présent dans sa communauté, Éric Caire rencontre avec un plaisir renouvelé les gens de sa circonscription lors des nombreuses activités qui se déroulent au cours de l’année. Il tient ainsi à être au fait de leurs besoins et peut ainsi mieux défendre leurs intérêts.

Le député de la Peltrie occupe également le poste de vice-président du Conseil du trésor depuis le 18 octobre 2018. 

Fonctions politiques

Éric Caire a été élu pour la première fois dans La Peltrie le 26 mars 2007, puis réélu le 8 décembre 2008, le 4 septembre 2012, le 7 avril 2014 et enfin le 1er octobre dernier. Au cours de ces 11 années, il a occupé à de nombreuses occasions le rôle de porte-parole de nombreux groupes, en plus d’être membre de diverses délégations.

Biographie

Éric Caire est programmeur-analyste diplômé du Collège Multi-Hexa et il a aussi enseigné l’informatique au Collège F.-X.-Garneau. 

Engagé dans sa communauté, il fut le président du Comité cour d’école de l’école Le Ruisselet de L’Ancienne-Lorette en 2005 et il occupe toujours le poste de trésorier de la Fondation de l’école Le Ruisselet. Il a été animateur de l’émission La Revue pendant deux ans à la radio communautaire
CIMI FM.

jal 2018 10 article une

(DL) De nombreux citoyens ont répondu à l’invitation que leur a lancé la Ville de L’Ancienne-Lorette à venir participer à une marche familiale dans les sentiers boisés situés au coin des rues Napoléon et Notre-Dame, le samedi 15 septembre dernier. Une activité qui a plu à bon nombre de gens qui ont redécouvert ce sentier emprunté depuis de nombreuses années et qui a subi une cure de jeunesse.

Le sentier, qui sillonne à travers bois et enjambe la rivière Lorette, traverse quelques secteurs de la ville sur une distance de 1,5 km. Il est accessible aux deux extrémités, mais peut aussi être rejoint à partir des rues qu’il croise : Saint-Olivier, Émilien-Rochette, des Braves et Notre-Dame. La poussière de pierre compressée et le débroussaillage des abords du sentier agrémentent l’expérience et assurent une plus grande sécurité aux marcheurs, coureurs et cyclistes qui l’empruntent.

La rencontre a toutefois pris une tournure politique, puisque le sentier pourrait disparaître du paysage au profit du bitume si le projet de prolongement de l’autoroute 40 jusqu’à la municipalité de Saint-Augustin-de-Desmaures devait se réaliser tel qu’il a été présenté. De nombreuses figures politiques étaient présentes et ont pris la parole avant le début de la marche.

« Si le but ultime de cette marche est de fêter le réaménagement d’un sentier que les gens empruntent depuis toujours, nous devons quand même penser à une alternative durable au prolongement de l’autoroute 40 pour conserver ce magnifique espace vert qui verra probablement d’autres sentiers s’ajouter à celui existant », a commenté le conseiller municipal Gaétan Pageau.

Pour agrémenter la journée, des jeux gonflables avaient été installés sur le gazon, près de l’entrée du parc, en plus du maquillage et d’une aire de restauration avec hot-dogs, boissons gazeuses, jus et barbe à papa.

Des prix de présence ont aussi été attribués, entre autres par l’Association des gens d’affaires de L’Ancienne-Lorette et du boulevard Wilfrid-Hamel, qui était bien représentée sur le site. Diane Ricard a remporté l’ensemble patio bistro de Rona, Paul Charlebois, un manteau Impact, alors que Christophe Dumont, Linda Poulin, Louis-Philippe Lamarre, Anthony Gendron et Dave Gendron ont mérité une bicyclette, gracieuseté de Rona également.

Temps-Danse a 30 ans

L’école de danse Temps-Danse célèbre cette année ses 30 ans d’existence. Pour souligner cet anniversaire et faire connaître davantage ses services, l’école tenait un kiosque sur le site de la marche. De nombreuses troupes existent au sein de l’école, que ce soit pour les enfants, les adolescents ou les adultes, pour le plaisir, le fitness ou pour la compétition, dans de nombreux styles de danse et sous la supervision de professeurs passionnées et chevronnées. Pour informations, visitez le tempsdanse.org. ν

(DL) La Ville de L’Ancienne-Lorette a reçu la confirmation que le gouvernement du Québec a accepté d’accorder une subvention de 3,2 M$ afin de permettre les travaux de construction d’une annexe au presbytère actuel pour y installer un point de service pouvant accueillir les bureaux d’organismes communautaires de la municipalité.

jal 09 2018 article une

L’annonce a été faite le 17 août dernier par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux.

« L’annonce d’aujourd’hui est une excellente nouvelle pour L’Ancienne-Lorette. En investissant dans ce bâtiment, notre gouvernement contribuera à la pérennité et à la qualité des services offerts aux citoyens », a commenté le ministre Proulx.

« Nous sommes fiers de ce projet qui permettra de bonifier l’offre de loisirs et de services communautaires, tout en conservant notre presbytère, qui fera partie de l’histoire et du patrimoine de L’Ancienne-Lorette. Ce nouveau bâtiment sera pour nos citoyens un lieu de service, d’entraide et de rassemblement», a pour sa part indiqué Sylvie Falardeau, maire suppléant de L’Ancienne-Lorette.

« Nous devrions procéder à l’octroi des contrats pour la construction de l’annexe au presbytère lors de la séance du conseil du 28 août prochain et dévoiler les maquettes du projet à la population », a commenté Caroline Fortin-Dupuis, responsable des communications à la Ville de L’Ancienne-Lorette, puisque au moment d’écrire ces lignes la séance n’avait pas eu lieu. 

Le dossier du presbytère a fait couler beaucoup d’encre au cours de la dernière année. Le bâtiment datant de la fin des années 1800 à l’architecture typiquement italienne devait tout d’abord être rasé pour permettre la construction d’un centre communautaire dans le stationnement actuel desservant la bibliothèque municipale. Les locaux de la fabrique auraient été relocalisés sans frais ni loyer dans le nouveau bâtiment.

De nombreux citoyens s’étaient opposés à cette démolition, ce qui avait fait réagir les instances municipales qui avaient soumis une nouvelle proposition consistant à conserver le stationnement, ainsi que le presbytère. La proposition de la Ville a finalement été acceptée par la fabrique et le diocèse et la Ville a fait l’acquisition du terrain.

Fouilles archéologiques

Dans le cadre du projet, d’importantes fouilles archéologiques ont dû être effectuées du 27 mai au 27 juillet dernier sur le terrain du presbytère afin de conserver l’histoire enfouie sous terre. À l’automne 2017, des sondages exploratoires avaient permis de constater l’importance des ressources archéologiques et leur exceptionnelle préservation.

Réalisées par la coopérative de travail en archéologie GAIA, les fouilles ont permis de recueillir pas moins de 70 000 artéfacts, écofacts (ossements et restes végétaux) et vestiges couvrant toutes les périodes d’occupation du site qui s’échelonne sur une période de 350 ans.

Une conférence sera donnée en novembre prochain par le responsable des fouilles chez GAIA, Stéphane Noël, afin d’expliquer les premiers résultats obtenus aux citoyens.

(MS) La Ville de L’Ancienne-Lorette a reçu un prix OCTAS pour le Dossier Citoyen Voilà!  dans la catégorie « Ville et organisme parapublic (500 employés et moins) » lors de la Grande soirée des OCTAS, qui a eu lieu le 13 juin dernier à Montréal.

jal 08 2018 article une

Présenté par le Réseau ACTION TI, cet événement couronne chaque année les projets qui se distinguent par leur utilisation unique, créative et novatrice des technologies de l’information (TI) et du numérique. Un total de 14 prix a été remis lors de la 32e édition des OCTAS, dont 11 ont été attribués par des jurys composés de spécialistes de pointe en TI. Les prix du Français dans les TI et Jeunesse dans les TI ont été décernés par des jurys spéciaux, alors que le prix Coup de cœur a été sélectionné par vote populaire.

Découvrir ce projet stimulant

Le Dossier Citoyen est né de l’idée du maire, Émile Loranger, de créer un portail personnalisé et intégré qui simplifie la vie du citoyen en lui permettant un accès rapide, facile et sécurisé à plusieurs services de la Ville, réunis au sein d’un même et seul endroit. Calendrier personnalisé, activités de loisirs, compte de taxes, demandes et plus sont disponibles sur cette plateforme en ligne. Lancé en primeur au Québec à l’automne 2016 et réalisé en partenariat avec l’entreprise PG Solutions, le Dossier Citoyen Voilà! est maintenant implanté dans plus de 60 municipalités.

Découvrir les OCTAS

Organisé chaque année depuis 1987 par le Réseau ACTION TI, le concours des OCTAS est une occasion unique de reconnaître l’excellence dans le domaine des technologies de l’information au Québec. Depuis ses débuts, ce sont près de 3 300 projets qui ont été déposés, plus de 500 organisations qui ont remporté un trophée OCTAS et près de 26 000 personnes qui ont assisté à son gala. Chaque année, ce sont 60 experts en affaires ou en TI qui agissent bénévolement à titre de jurés.

(MS) Avant même l’annonce de la programmation officielle des activités de la 13e édition du Festival Lorettain qui aura lieu le 11 août prochain, les têtes d’affiche musicales ont été mises de l’avant.

jal 06 2018 article une

Le populaire coach de l’émission de télévision La Voix, Alex Nevsky enchantera les amateurs de musique sur la scène à proximité de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette. Les prestations musicales vont débuter dès 16 h avec la présence de Nicole Martin. Par la suite, Pierre-Hervé Goulet prendra le relais dès 19 h 30 avant de laisser place à Alex Nevsky à 20 h 30. Les fidèles du Festival Lorettain et ceux qui le découvriront pourront profiter des feux d’artifice à 22 h, qui font toujours le bonheur de tous année après année. La soirée va se terminer avec une prestation dès 22 h 30 de DJ Abeille. Les enfants vont également avoir accès à plusieurs artistes jeunesse au cours de la journée.

Comme chaque année, des activités pour tous seront disponibles de 9 h à 16 h. La programmation officielle du festival sera dévoilée dans la prochaine édition du Journal de L’Ancienne-Lorette, mais également sur le site Internet de la Ville de L’Ancienne-Lorette.

(MS) L’Assemblée générale annuelle de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien a eu lieu le 23 avril dernier au Complexe Capitale Hélicoptère, à proximité de l'aéroport, en compagnie de près de 300 membres dont de nombreux jeunes. 

jal 05 2018 article une

L’année 2017 a été plus que positive pour la Caisse. Selon le directeur général de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien, Renaud Audet, l’année 2017 a été très profitable pour l'ensemble des membres. « L’année était exceptionnelle pour la Caisse en termes de satisfaction des membres, de rentabilité et de croissance des affaires », a précisé monsieur Audet. Cette année, le volume d’affaires a augmenté de 10,4 % par rapport à l’année 2016 avec un volume d’affaires sous gestion de 1,87 G$. 

« De nouveau en 2017, la Caisse s’est démarquée par sa performance lors de l’assemblée générale régionale réunissant les caisses de notre territoire. Elle a alors été reconnue pour la meilleure performance globale en s’illustrant par sa croissance du volume d’affaires, atteignant respectivement les deuxièmes et quatrièmes rangs de son groupe comparable à l’épargne et au crédit hypothécaire. Elle s’est également trouvée parmi les meilleures en ce qui a trait à l’amélioration de son indice de productivité au cours de la dernière année », a quant à lui expliqué Claude Lefebvre, président du conseil d’administration de la Caisse. Messieurs Audet et Lefebvre remercient les quelque 30 000 membres de la Caisse qui leur font confiance au quotidien.

La Caisse a présenté une nouvelle offre de services entièrement axée sur les besoins spécifiques des membres, à chaque étape importante de leur vie. Grâce à une équipe professionnelle et passionnée, les membres ont accès à des conseils personnalisés qui se spécialisent dans plusieurs champs d’expertise comme le démarrage dans la vie financière, les grands projets en milieu de vie active, la préparation à la retraite, la retraite et l’appui aux chefs d’entreprise ou aux professionnels en affaires. 

Une implication positive dans la communauté

La Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien se distingue auprès des gens et des communautés de son secteur, qui font appel à elle pour plusieurs projets au cours d’une année. En effet, grâce au Fonds d’aide au développement du milieu (FADM), un total de plus de 162 000 $ a été engagé au sein de la communauté pour soutenir la vitalité socioéconomique de celle-ci.

L’ensemble de ces fonds ont été redistribués dans plusieurs secteurs dont : la coopération, l’éducation, les œuvres humanitaires et services à la communauté, le développement économique et la santé et les saines habitudes de vie. Il est à noter que les sommes octroyées en soutien à la culture sont réparties parmi les cinq catégories mentionnées ci-dessus.

De plus, dans la dernière année, des bourses d’études totalisant 10 500 $ ont été remises à 18 jeunes membres de niveau secondaire, professionnel, collégial et universitaire, présents lors de l'assemblée. De nombreux jeunes étaient d’ailleurs présents lors de cette soirée dynamique. 

Des membres qui gagnent toujours

En plus de bénéficier de rabais spéciaux, de privilèges et d’offres exclusives tout au long de l’année, la Caisse a participé au cours de la dernière année à plusieurs événements dans son secteur afin de rencontrer ses membres et de soutenir plusieurs projets, notamment tout ce qui a trait à la persévérance scolaire, la réussite éducation et le développement économique.

Elle a également organisé des conférences et publié des chroniques portant sur un éventail de thématiques, notamment, l’éducation financière, les divers régimes d’épargne, le transfert intergénérationnel, l’accès à la propriété, l’offre aux militaires ainsi qu’aux professionnels de la santé. Au cours de la dernière année, 4 254 Avantages membre Desjardins pour une valeur de 208 698 $ ont été remis par la Caisse. 

Plusieurs kiosques d’informations pour tous

Dans le cadre de cette assemblée générale, l’équipe de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien avait préparé quatre kiosques d’informations, pour répondre aux questions de ses membres selon les besoins que chacun peut avoir, selon leurs projets, leurs âges et leur situation actuelle.

« Nous sommes très fiers à la Caisse du Piémont Laurentien d'avoir su adapter nos services afin d'offrir un accompagnement personnalisé à la réalité de chacun de nos membres dans l'évolution de leurs projets et de leur vie », a conclu Renaud Audet.

(MS) Plusieurs élèves du programme PEI de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette ont participé à un voyage humanitaire en Équateur durant dix jours. Ces derniers ont habité au sein de la communauté de San Clemente en Équateur.

jal 04 2018 article une

Les jeunes et leurs accompagnateurs ont eu l’occasion de visiter le pays pendant cinq jours et d’aider la communauté durant cinq jours également. Les tâches quotidiennes des locaux consistaient à effectuer des plantations, s’occuper des champs, s’occuper de leur ferme personnelle, s’occuper des animaux et entretenir la communauté. Les élèves ont aidé aux tâches quotidiennes qui devaient être effectuées, et cela, pendant cinq jours.

Selon les accompagnateurs, ce voyage demandait beaucoup d’adaptation considérant le facteur important de l’attitude. Pour le reste du voyage, les jeunes ont visité le marché d’Otavalo et Quito, la capitale. « C’était un voyage très enrichissant, nous avons appris beaucoup sur la culture indigène », a précisé Marie-Philippe Benoit, l’une des accompagnatrices du voyage et professeure. 

Des commanditaires présents pour les jeunes

Ce voyage unique pour les jeunes a été possible non seulement grâce à leur volonté, mais également grâce à la précieuse collaboration de plusieurs commanditaires, dont la Ville de L’Ancienne-Lorette, Tassé Bertrand Avocats, Garage Leroux, Dentiste Alain Rioux, Jean Coutu de L’Ancienne-Lorette, Uniprix de L’Ancienne-Lorette et le député Éric Caire. Ces derniers ont permis à l’ensemble des jeunes de vivre une expérience positive au cœur de l’Équateur.

(MS) Plus de 10 000 festivaliers ont participé à la neuvième édition du Festival des neiges de L’Ancienne-Lorette les 16 et 17 février derniers au parc de la Rivière. De nombreuses activités étaient offertes aux citoyens qui s’étaient déplacés pour l’occasion. 

jal 03 2018 article une

Les petits et les grands ont pu profiter d’une carriole tirée par des chevaux qui transportait les festivaliers de la rue Notre-Dame/du passant à l’entrée du parc. De plus, les festivaliers ont pu profiter de quelques jeux de société grâce à la présence de La Revanche, qui a amené ses jeux créatifs et surdimensionnés. 

Les festivaliers ont pu profiter d’une initiation au Fat-bike grâce à l’entreprise Olympe Sport qui a mis à la disposition des citoyens une dizaine de modèle. La présence du foodtruck de Nourcy a été remarquée durant toute la journée de samedi. De plus, à proximité, la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien était présente afin d’offrir de la soupe à ceux qui souhaitaient se réchauffer. 

De surcroît, les Chevaliers de Colomb de L’Ancienne-Lorette en collaboration avec la Ville ont connu un grand succès avec près de 240 invités lors du brunch des festivaliers. Il est à noter que la température a été des plus clémentes lors de la deuxième journée d’activité, malgré le temps doux des derniers jours. 

Des classiques toujours au rendez-vous 

Le Festival a offert ses classiques le samedi comme les promenades en traîneaux à chiens ou en poney, les structures gonflables, les trottinettes des neiges, les glissades sur tubes, une fermette, la pratique du patin et du hockey, les clowns, les mascottes, le maquillage, une activité libre de sculptures sur neige, etc. L’une des activités majeures de l’événement a été, bien entendu, le Concours de sculptures sur neige de L’Ancienne-Lorette. La thématique du concours de 2018 était « À l’aventure! ». Les détails concernant les vainqueurs de ce concours sont disponibles à la page 28 de cette édition.

Plus de photographies de la neuvième édition du Festival des neiges sont disponibles en page 5 du Journal de L’Ancienne-Lorette.

Une nouvelle programmation est attendue lors de la neuvième édition du Festival des neiges qui aura lieu le 16 février prochain de 18 h à 21 h et à compter de 9 h jusqu'à 16 h le 17 février prochain. Le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger invite les citoyens à venir profiter des nombreuses activités proposées. 

jal 02 2018 article une

Lors de la soirée du 16 février, la Ville de L’Ancienne-Lorette invite les gens à se rendre en grand nombre au parc de la Rivière pour venir glisser dans les glissades spécialement illuminées pour l’occasion. Le labyrinthe des neiges sera également illuminé. En plus, un DJ « spinera » les succès de l’heure, installé directement sur les patinoires extérieures. En bordure des glaces, il y a aura plusieurs animations en plus de prix de participation. Un parcours aux flambeaux illuminés sera également présent lors de cette soirée.

Une carriole tirée par les chevaux qui apportera les festivaliers de la rue Notre-Dame/du passant à l’entrée du parc, la présence de La Revanche avec leurs jeux créatifs et surdimensionnés, un concours de bonhomme de neige, une scène animée en après-midi, un défi cardio famille, une initiation à la ringuette, des karts à pédales, la fanfare des Éclairs de Québec font partie des nombreuses nouveautés proposées aux festivaliers durant la journée de samedi. D’ailleurs, les organisateurs soutiennent que la promenade en carriole est une activité des plus attendues par les citoyens.

De plus, une zone d’animation participative sera présente avec : un ballon géant, un atelier d’initiation de cirque, de combat d’archers et du bubble football.

Des classiques toujours au rendez-vous

Le Festival conserve ses classiques le samedi comme les promenades en traîneaux à chiens ou en poney, les structures gonflables, les trottinettes des neiges, les glissades sur tubes, une fermette, la pratique du patin et du hockey, les clowns, les mascottes, le maquillage, une activité libre de sculptures sur neige, etc.

L’une des activités majeures de l’événement sera le Concours de sculptures sur neige de L’Ancienne-Lorette. La thématique du concours de 2018 est « À l’aventure! » Celui-ci se déroulera de 13 h à 23 h le vendredi et de 8 h à 15 h le samedi. En date du 23 janvier 2018, 32 équipes étaient inscrites. L’enthousiasme des citoyens ne s’essouffle aucunement, soutient le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger.

De quoi se réchauffer

Lors des festivités, les participants de la neuvième édition du Festival des neiges pourront profiter de plusieurs kiosques de nourriture. La présence du foodtruck de Nourcy sera remarquée le samedi durant toute la journée. De plus, la Corne d’abondance, en collaboration avec la Maison des jeunes de L’Ancienne-Lorette proposera durant les deux journées de festivités des repas et collations santé disponibles à la Hutte et à l’extérieur. Durant la journée de samedi, la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien sera également présente afin d’offrir de la soupe à ceux qui souhaitent se réchauffer. 

Un brunch festif

Le brunch des festivaliers à la salle des Chevaliers de Colomb sera de retour le 17 février à compter de 9 h. En effet, les Chevaliers de Colomb de L’Ancienne-Lorette en collaboration avec la Ville invitent les citoyens à un brunch tout en musique avec le musicien Jacques Dupuis qui sera accompagné de son violon et de sa guitare pour l’occasion. Le brunch est au coût de 7 $ par personne et les citoyens peuvent se procurer les billets à l’hôtel de ville ou auprès des Chevaliers au 418 872-1383.

En cas de températures météorologiques plus difficiles que la normale, les informations seront relayées sur les médias sociaux de la Ville, ainsi que sur son site internet. Toutefois, les activités étaient maintenues les années précédentes même en cas de froid intense. Les organisateurs soutiennent l’importance de bien s’habiller et de bien s'équiper pour profiter de ce festival hivernal incontournable.

Page 1 sur 2
Aller au haut