Le Journal de L'Ancienne-Lorette

Le Journal de L'Ancienne-Lorette

(MS) Avant même l’annonce de la programmation officielle des activités de la 13e édition du Festival Lorettain qui aura lieu le 11 août prochain, les têtes d’affiche musicales ont été mises de l’avant.

jal 06 2018 article une

Le populaire coach de l’émission de télévision La Voix, Alex Nevsky enchantera les amateurs de musique sur la scène à proximité de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette. Les prestations musicales vont débuter dès 16 h avec la présence de Nicole Martin. Par la suite, Pierre-Hervé Goulet prendra le relais dès 19 h 30 avant de laisser place à Alex Nevsky à 20 h 30. Les fidèles du Festival Lorettain et ceux qui le découvriront pourront profiter des feux d’artifice à 22 h, qui font toujours le bonheur de tous année après année. La soirée va se terminer avec une prestation dès 22 h 30 de DJ Abeille. Les enfants vont également avoir accès à plusieurs artistes jeunesse au cours de la journée.

Comme chaque année, des activités pour tous seront disponibles de 9 h à 16 h. La programmation officielle du festival sera dévoilée dans la prochaine édition du Journal de L’Ancienne-Lorette, mais également sur le site Internet de la Ville de L’Ancienne-Lorette.

(MS) L’Assemblée générale annuelle de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien a eu lieu le 23 avril dernier au Complexe Capitale Hélicoptère, à proximité de l'aéroport, en compagnie de près de 300 membres dont de nombreux jeunes. 

jal 05 2018 article une

L’année 2017 a été plus que positive pour la Caisse. Selon le directeur général de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien, Renaud Audet, l’année 2017 a été très profitable pour l'ensemble des membres. « L’année était exceptionnelle pour la Caisse en termes de satisfaction des membres, de rentabilité et de croissance des affaires », a précisé monsieur Audet. Cette année, le volume d’affaires a augmenté de 10,4 % par rapport à l’année 2016 avec un volume d’affaires sous gestion de 1,87 G$. 

« De nouveau en 2017, la Caisse s’est démarquée par sa performance lors de l’assemblée générale régionale réunissant les caisses de notre territoire. Elle a alors été reconnue pour la meilleure performance globale en s’illustrant par sa croissance du volume d’affaires, atteignant respectivement les deuxièmes et quatrièmes rangs de son groupe comparable à l’épargne et au crédit hypothécaire. Elle s’est également trouvée parmi les meilleures en ce qui a trait à l’amélioration de son indice de productivité au cours de la dernière année », a quant à lui expliqué Claude Lefebvre, président du conseil d’administration de la Caisse. Messieurs Audet et Lefebvre remercient les quelque 30 000 membres de la Caisse qui leur font confiance au quotidien.

La Caisse a présenté une nouvelle offre de services entièrement axée sur les besoins spécifiques des membres, à chaque étape importante de leur vie. Grâce à une équipe professionnelle et passionnée, les membres ont accès à des conseils personnalisés qui se spécialisent dans plusieurs champs d’expertise comme le démarrage dans la vie financière, les grands projets en milieu de vie active, la préparation à la retraite, la retraite et l’appui aux chefs d’entreprise ou aux professionnels en affaires. 

Une implication positive dans la communauté

La Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien se distingue auprès des gens et des communautés de son secteur, qui font appel à elle pour plusieurs projets au cours d’une année. En effet, grâce au Fonds d’aide au développement du milieu (FADM), un total de plus de 162 000 $ a été engagé au sein de la communauté pour soutenir la vitalité socioéconomique de celle-ci.

L’ensemble de ces fonds ont été redistribués dans plusieurs secteurs dont : la coopération, l’éducation, les œuvres humanitaires et services à la communauté, le développement économique et la santé et les saines habitudes de vie. Il est à noter que les sommes octroyées en soutien à la culture sont réparties parmi les cinq catégories mentionnées ci-dessus.

De plus, dans la dernière année, des bourses d’études totalisant 10 500 $ ont été remises à 18 jeunes membres de niveau secondaire, professionnel, collégial et universitaire, présents lors de l'assemblée. De nombreux jeunes étaient d’ailleurs présents lors de cette soirée dynamique. 

Des membres qui gagnent toujours

En plus de bénéficier de rabais spéciaux, de privilèges et d’offres exclusives tout au long de l’année, la Caisse a participé au cours de la dernière année à plusieurs événements dans son secteur afin de rencontrer ses membres et de soutenir plusieurs projets, notamment tout ce qui a trait à la persévérance scolaire, la réussite éducation et le développement économique.

Elle a également organisé des conférences et publié des chroniques portant sur un éventail de thématiques, notamment, l’éducation financière, les divers régimes d’épargne, le transfert intergénérationnel, l’accès à la propriété, l’offre aux militaires ainsi qu’aux professionnels de la santé. Au cours de la dernière année, 4 254 Avantages membre Desjardins pour une valeur de 208 698 $ ont été remis par la Caisse. 

Plusieurs kiosques d’informations pour tous

Dans le cadre de cette assemblée générale, l’équipe de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien avait préparé quatre kiosques d’informations, pour répondre aux questions de ses membres selon les besoins que chacun peut avoir, selon leurs projets, leurs âges et leur situation actuelle.

« Nous sommes très fiers à la Caisse du Piémont Laurentien d'avoir su adapter nos services afin d'offrir un accompagnement personnalisé à la réalité de chacun de nos membres dans l'évolution de leurs projets et de leur vie », a conclu Renaud Audet.

(MS) Plusieurs élèves du programme PEI de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette ont participé à un voyage humanitaire en Équateur durant dix jours. Ces derniers ont habité au sein de la communauté de San Clemente en Équateur.

jal 04 2018 article une

Les jeunes et leurs accompagnateurs ont eu l’occasion de visiter le pays pendant cinq jours et d’aider la communauté durant cinq jours également. Les tâches quotidiennes des locaux consistaient à effectuer des plantations, s’occuper des champs, s’occuper de leur ferme personnelle, s’occuper des animaux et entretenir la communauté. Les élèves ont aidé aux tâches quotidiennes qui devaient être effectuées, et cela, pendant cinq jours.

Selon les accompagnateurs, ce voyage demandait beaucoup d’adaptation considérant le facteur important de l’attitude. Pour le reste du voyage, les jeunes ont visité le marché d’Otavalo et Quito, la capitale. « C’était un voyage très enrichissant, nous avons appris beaucoup sur la culture indigène », a précisé Marie-Philippe Benoit, l’une des accompagnatrices du voyage et professeure. 

Des commanditaires présents pour les jeunes

Ce voyage unique pour les jeunes a été possible non seulement grâce à leur volonté, mais également grâce à la précieuse collaboration de plusieurs commanditaires, dont la Ville de L’Ancienne-Lorette, Tassé Bertrand Avocats, Garage Leroux, Dentiste Alain Rioux, Jean Coutu de L’Ancienne-Lorette, Uniprix de L’Ancienne-Lorette et le député Éric Caire. Ces derniers ont permis à l’ensemble des jeunes de vivre une expérience positive au cœur de l’Équateur.

(MS) Plus de 10 000 festivaliers ont participé à la neuvième édition du Festival des neiges de L’Ancienne-Lorette les 16 et 17 février derniers au parc de la Rivière. De nombreuses activités étaient offertes aux citoyens qui s’étaient déplacés pour l’occasion. 

jal 03 2018 article une

Les petits et les grands ont pu profiter d’une carriole tirée par des chevaux qui transportait les festivaliers de la rue Notre-Dame/du passant à l’entrée du parc. De plus, les festivaliers ont pu profiter de quelques jeux de société grâce à la présence de La Revanche, qui a amené ses jeux créatifs et surdimensionnés. 

Les festivaliers ont pu profiter d’une initiation au Fat-bike grâce à l’entreprise Olympe Sport qui a mis à la disposition des citoyens une dizaine de modèle. La présence du foodtruck de Nourcy a été remarquée durant toute la journée de samedi. De plus, à proximité, la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien était présente afin d’offrir de la soupe à ceux qui souhaitaient se réchauffer. 

De surcroît, les Chevaliers de Colomb de L’Ancienne-Lorette en collaboration avec la Ville ont connu un grand succès avec près de 240 invités lors du brunch des festivaliers. Il est à noter que la température a été des plus clémentes lors de la deuxième journée d’activité, malgré le temps doux des derniers jours. 

Des classiques toujours au rendez-vous 

Le Festival a offert ses classiques le samedi comme les promenades en traîneaux à chiens ou en poney, les structures gonflables, les trottinettes des neiges, les glissades sur tubes, une fermette, la pratique du patin et du hockey, les clowns, les mascottes, le maquillage, une activité libre de sculptures sur neige, etc. L’une des activités majeures de l’événement a été, bien entendu, le Concours de sculptures sur neige de L’Ancienne-Lorette. La thématique du concours de 2018 était « À l’aventure! ». Les détails concernant les vainqueurs de ce concours sont disponibles à la page 28 de cette édition.

Plus de photographies de la neuvième édition du Festival des neiges sont disponibles en page 5 du Journal de L’Ancienne-Lorette.

Une nouvelle programmation est attendue lors de la neuvième édition du Festival des neiges qui aura lieu le 16 février prochain de 18 h à 21 h et à compter de 9 h jusqu'à 16 h le 17 février prochain. Le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger invite les citoyens à venir profiter des nombreuses activités proposées. 

jal 02 2018 article une

Lors de la soirée du 16 février, la Ville de L’Ancienne-Lorette invite les gens à se rendre en grand nombre au parc de la Rivière pour venir glisser dans les glissades spécialement illuminées pour l’occasion. Le labyrinthe des neiges sera également illuminé. En plus, un DJ « spinera » les succès de l’heure, installé directement sur les patinoires extérieures. En bordure des glaces, il y a aura plusieurs animations en plus de prix de participation. Un parcours aux flambeaux illuminés sera également présent lors de cette soirée.

Une carriole tirée par les chevaux qui apportera les festivaliers de la rue Notre-Dame/du passant à l’entrée du parc, la présence de La Revanche avec leurs jeux créatifs et surdimensionnés, un concours de bonhomme de neige, une scène animée en après-midi, un défi cardio famille, une initiation à la ringuette, des karts à pédales, la fanfare des Éclairs de Québec font partie des nombreuses nouveautés proposées aux festivaliers durant la journée de samedi. D’ailleurs, les organisateurs soutiennent que la promenade en carriole est une activité des plus attendues par les citoyens.

De plus, une zone d’animation participative sera présente avec : un ballon géant, un atelier d’initiation de cirque, de combat d’archers et du bubble football.

Des classiques toujours au rendez-vous

Le Festival conserve ses classiques le samedi comme les promenades en traîneaux à chiens ou en poney, les structures gonflables, les trottinettes des neiges, les glissades sur tubes, une fermette, la pratique du patin et du hockey, les clowns, les mascottes, le maquillage, une activité libre de sculptures sur neige, etc.

L’une des activités majeures de l’événement sera le Concours de sculptures sur neige de L’Ancienne-Lorette. La thématique du concours de 2018 est « À l’aventure! » Celui-ci se déroulera de 13 h à 23 h le vendredi et de 8 h à 15 h le samedi. En date du 23 janvier 2018, 32 équipes étaient inscrites. L’enthousiasme des citoyens ne s’essouffle aucunement, soutient le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger.

De quoi se réchauffer

Lors des festivités, les participants de la neuvième édition du Festival des neiges pourront profiter de plusieurs kiosques de nourriture. La présence du foodtruck de Nourcy sera remarquée le samedi durant toute la journée. De plus, la Corne d’abondance, en collaboration avec la Maison des jeunes de L’Ancienne-Lorette proposera durant les deux journées de festivités des repas et collations santé disponibles à la Hutte et à l’extérieur. Durant la journée de samedi, la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien sera également présente afin d’offrir de la soupe à ceux qui souhaitent se réchauffer. 

Un brunch festif

Le brunch des festivaliers à la salle des Chevaliers de Colomb sera de retour le 17 février à compter de 9 h. En effet, les Chevaliers de Colomb de L’Ancienne-Lorette en collaboration avec la Ville invitent les citoyens à un brunch tout en musique avec le musicien Jacques Dupuis qui sera accompagné de son violon et de sa guitare pour l’occasion. Le brunch est au coût de 7 $ par personne et les citoyens peuvent se procurer les billets à l’hôtel de ville ou auprès des Chevaliers au 418 872-1383.

En cas de températures météorologiques plus difficiles que la normale, les informations seront relayées sur les médias sociaux de la Ville, ainsi que sur son site internet. Toutefois, les activités étaient maintenues les années précédentes même en cas de froid intense. Les organisateurs soutiennent l’importance de bien s’habiller et de bien s'équiper pour profiter de ce festival hivernal incontournable.

(MS) Les automobilistes lorettains n’ont pas fait mentir leur réputation de générosité encore cette année à l’occasion de l’événement du Pont payant des organismes communautaires jeunesse qui s’est déroulé au centre-ville de L’Ancienne-Lorette le 9 décembre dernier.

jal 01 2018 article une

Quelque 25 solliciteurs provenant de trois organismes distincts dont, l’Escadron 921 Optimiste, la Maison des jeunes et le Club Optimiste de L’Ancienne-Lorette ont uni leurs efforts pour recueillir plus de 3 000 $ lors de cette occasion plus que particulière. L’ensemble des fonds recueillis a été partagé de manière égale auprès des trois organismes. Ces fonds permettront de financer les activités destinées aux jeunes de la communauté lorettaine.

(MS) Lors d’une assemblée extraordinaire le 5 octobre dernier, une annonce très importante a été effectuée au sein de l’hôtel de ville de L’Ancienne-Lorette en compagnie du maire de L’Ancienne-Lorette et du promoteur du projet, Dr Fernand Labrie. Endoceutics, le méga projet pharmaceutique a officialisé son arrivée au sein de la municipalité.

jal 12 2017 article une

Le maire Loranger a précisé que plusieurs acteurs ont travaillé de façon concertée, afin de concrétiser ce projet qu’il qualifie lui-même « d’un peu fou », mais aux grandes retombées économiques et sociales pour sa Ville. « Juste en taxes municipales, c'est un apport potentiel de 2,5 M$ de nouvel argent dans nos coffres. C'est considérable sur un budget de proximité de 15 M$», a tenu à préciser monsieur Loranger, très enthousiaste de cette nouvelle arrivée dans le paysage lorettain. 

Le Dr Labrie s'est réjoui de l'obtention de son permis de construire à L'Ancienne-Lorette. « Je pourrai exaucer mon souhait d'implanter une entreprise pharmaceutique de calibre international dans la région de Québec. En plus, le site est idéal, à proximité de l'aéroport et des hôtels », a d’entrée de jeu mentionné Dr Labrie, visiblement très satisfait de cette annonce, à la fois bénéfique pour l’entreprise, mais également pour la municipalité. 

Un projet qui prend vie

Le site est situé derrière le garage municipal lorettain, entre le boulevard Wilfrid-Hamel et la base de plein air de Sainte-Foy. Une zone humide et un boisé seront conservés pour préserver un espace tampon de verdure. Les travailleurs y accéderont via les artères Jules-Verne et Yvon-Dolbec.

Découvrir Endoceutics

La firme spécialisée dans le développement d'un traitement alternatif aux œstrogènes, pour contrer certains effets de la ménopause chez les femmes, peut désormais entamer la première de quatre phases de déploiement. Selon l’échéancier avancé, le début de la production aura lieu dès le début 2018. Au terme de son installation et de sa construction, Endoceutics pourrait embaucher jusqu'à 1 000 travailleurs, principalement des chercheurs.

La Société de Parkinson a offert 1 000 tulipes d’Île de France à la Ville de L’Ancienne-Lorette pour la plantation de tulipes devant la Maison de la culture de la municipalité le 13 octobre dernier en matinée. Selon les membres de la Société de Parkinson, il s’agit d’un geste concret qui fait découvrir les actions de Parkinson Région Québec Chaudière-Appalaches (PRQCA) aux citoyens de la ville.

jal 11 2017 article une

Pour l’occasion, le maire sortant de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger était présent avec deux de ses conseillers municipaux, Gaétan Pageau du district de Saint-Paul et Sylvie Papillon, du district de Saint-Jean-Baptiste. 

La tulipe : un symbole fort

Avant d’effectuer la plantation des tulipes au-devant de la Maison de la culture, Robert d’Entremont, conseiller horticole et bénévole à PRQCA a pris la parole afin de faire découvrir le processus de l’opération des tulipes rouges pour le Parkinson. Lancée en 2014, par Parkinson Région Québec Chaudière-Appalaches, l’Opération des tulipes rouges pour le Parkinson se déroule à l’automne et au printemps.

En octobre, les bénévoles du PRQCA procèdent à la corvée de plantation de milliers de bulbes de tulipes sur plusieurs sites de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. Par la suite, au printemps, les tulipes fleurissent et dessinent le paysage des jardins et des parcs du Québec, notamment à L’Ancienne-Lorette. Ces deux moments représentent une occasion idéale pour la Société de Parkinson d’informer la population sur la réalité de cette maladie neurodégénérative et de faire connaître PRQCA, qui a pour mission première d’assurer des services particuliers aux besoins des personnes atteintes de cette maladie et leurs proches. 

Une fleur qui pousse l’hiver

Les bulbes de la tulipe Île-de-France sont plantés au courant de l'automne considérant le fait que la tulipe pousse durant toute la durée de l'hiver. « Ça travaille tout l'hiver. Pendant l'hiver, les racines descendent poussent et commence à sortir. Très souvent, les fleurs sont déjà sorties de terre quand la neige fond. C’est une fleur qui fleurit très tôt au printemps. Après la floraison, on coupe le feuillage quand c'est jaune et le processus est reparti pour deux à trois ans », a expliqué Larry Hodgson, chroniqueur horticole et auteur, aux personnes présentes durant la plantation des bulbes. 

Une implication nécessaire

Micheline Roberge, président de la Société de Parkinson pour la région Québec Chaudière-Appalaches a remercié chaleureusement les personnes présentes durant cette plantation. Elle a pris la parole pour faire découvrir plusieurs parties de la mission de la Société Parkinson.

« On essaie d'aider les gens par l'entremise de différents services comme l'activité physique, yoga, et des conférences chaque mois afin de mieux vivre avec cette maladie », a précisé madame Roberge.

(JB) C’est sous un ciel constellé d’une pluie fine que s’est tenue une grande partie de la 18e édition de la Classique de golf des gens d’affaires de L’Ancienne-Lorette et du boulevard Wilfrid-Hamel. Malgré le temps maussade, les sourires ont ensoleillé la journée.

JAL 10 2017 article une

Après onze années d'expérience, le Festival Lorettain reste un succès incontournable au cours du mois d’août auprès des familles. Le mélange météorologique n'a pas empêché les familles de plusieurs régions de venir découvrir les nombreuses activités gratuites proposées tout au long de la journée du 12 août dernier.

JAL 09 2017 article une

Lors de cette occasion, près de 10 000 personnes se sont présentées malgré un cocktail météorologique instable. « Si ça n'avait pas été de la température, ça aurait été l'une des éditions record du Festival Lorettain », soutient le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger.

« Le Festival Lorettain c'est une fête familiale et cette partie-là, à compter de 12 h jusqu'à la fermeture a été un véritable succès », précise-t-il. Le maire convient que la raison d’être du festival est l’ensemble des activités présentées dans la journée pour les jeunes et les familles. Les autres animations s’avèrent être une plus-value supplémentaire pour le Festival Lorettain.

Une popularité grandissante

Le Festival est très attendu par les habitants de la Ville de L'Ancienne-Lorette, de la grande région de Québec et d'ailleurs. 

Après 12 ans d'existence, l'équipe de la Ville de L'Ancienne-Lorette en charge de la programmation du festival tente d'apporter des nouvelles couleurs et des activités variées pour convenir aussi bien aux jeunes, qu'aux adolescents, qu'aux adultes, mais également aux personnes âgées. L’équipe de la programmation cherche toujours à répondre aux besoins des festivaliers, d’année en année.

Toutes les activités et animations ont lieu dans la meilleure des ambiances sur le terrain de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette. Le maire apprécie que les organismes et les entreprises dynamisent leurs tentes pour divertir les citoyens qui se déplacent au sein du festival. Les feux d'artifice ont été arrêtés pour la sécurité en raison des conditions météorologiques et le DJ n'a pas non plus fait sa prestation. « Nous avons d'ailleurs eu des demandes pour qu'il soit là l'année prochaine », précise monsieur Loranger qui ajoute que l’équipe fera son possible pour l’accueillir de nouveau.

Une programmation complète

Spectacles pour les enfants, spectacles musicaux, jeux gonflables, aire gourmande, zone familiale, mini-ferme, essais sportifs, et tant d’autres choses ont été au menu de cette 12e édition. Cette année, le festival a accueilli dix foodtrucks, présents pour offrir des mets à ceux qui le souhaitaient. De plus, une dégustation de produits gratuits a été offerte par des commerçants comme Métro avec son fumoir, BBQ Québec, des dégustations de fromages, etc.

(MS) Le député de La Peltrie, Éric Caire, était présent lors de l’inauguration officielle le 26 mai dernier du nouveau terrain de baseball du complexe sportif de L’Ancienne-Lorette. Le député a profité de l’occasion pour s’adresser aux spectateurs, en compagnie du maître de cérémonie, Jacques Doucet. Ce dernier a été descripteur et annonceur émérite des Expos pendant plusieurs décennies.

JAL 08 2017 article une

VOTRE REPRÉSENTANT :

M. Ghislain Gaudreau
Développement des affaires
418 998-0970
ou par courriel : ventes@journal-local.ca
ou notre téléphoniste au : 418 780-0999


Formats et spécifications techniques

Territoire de distribution et calendrier


Vous ne recevez pas votre exemplaire du Journal de L’Ancienne-Lorette?

Vous n’avez pas reçu votre exemplaire du Journal de L’Ancienne-Lorette livré à votre domicile dans un sac réservé à cet effet de Publisac? Nous vous demandons de nous le signaler en communiquant avec nous au 418 780-0999 ou bien à info@journal-local.ca en nous laissant vos coordonnées. La situation sera rapidement corrigée.

Aller au haut