Le Journal de L'Ancienne-Lorette

Le Journal de L'Ancienne-Lorette

(MS) Le Club Optimiste de L’Ancienne-Lorette a tenu le 6 mai dernier sa 9e édition de l’Appréciation Jeunesse en honorant 61 élèves méritants choisis respectivement par leurs titulaires des trois écoles primaires de L’Ancienne-Lorette. Plus de 200 personnes étaient présentes durant cet évènement.

JAL 06 2017 article une

Lors de cette soirée de reconnaissance, chaque élève a reçu de nombreux cadeaux : un certificat de mérite du Club Optimiste, un certificat de mérite du député Gérard Deltell, une lettre personnalisée de leur professeur, un livre autographié sur place par l’auteur Jean Denis Côté ainsi qu’un livre offert par la Bibliothèque Marie-Victorin.

Les différents lauréats ont été choisis parce qu’ils ont réussi à démontrer leurs meilleurs efforts d’amélioration et de persévérance de leur classe tout au long de la dernière année. 

Lors de cette soirée de reconnaissance, les jeunes ont pu profiter de diverses activités offertes par le Club Optimiste de L’Ancienne-Lorette : un bingo, qui a permis à chacun de recevoir un cadeau, un atelier de ballons, un atelier de décoration de cupcakes, du dessin de mandalas et également une démonstration de magie. 

Plusieurs personnalités étaient présentes durant la soirée de reconnaissance, dont le maire Émile Loranger, le député Gérard Deltell, le vice-président du conseil d’administration de la Caisse populaire Desjardins du Piémont Laurentien, Gervais Morissette et les directeurs des trois écoles primaires. 

(JB) Dans le cadre du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU), la Ville de L’Ancienne-Lorette s’apprête à refaire en entier la rénovation de la rue Notre-Dame sur une distance de treize rues. Pour le maire de L’Ancienne-Lorette, M. Émile Loranger, cette opération de « relooking » sera à la hauteur des attentes des citoyens et citoyennes « puisque ce projet a été préparé avec leur participation active. »

jal 05 2017 article une

M. Loranger n’est pas peu fier du grand chantier que son administration est en train de lancer. « Bien sûr les infrastructures devaient être remplacées, mais nous avons décidé de profiter de l’occasion pour revamper la rue Notre-Dame dans la portion qui s’étend entre les rues du Haut-Saint-Maurice jusqu’à Du Passant. » Du même souffle, le maire annonce l’aménagement d’un parc urbain situé à l’intersection de la rue Des Loisirs. « Ça faisait longtemps qu’on rêvait de faire un beau parc accueillant et l’occasion de le réaliser s’offre à nous. Ce sera un bel ajout pour la qualité de vie des gens de notre ville. »

L’installation de luminaires décoratifs aux allures résolument contemporaines contribuera à conférer un cachet particulier à cette artère de L’Ancienne-Lorette. « Certains terrains sont dénudés et nous avons l’intention de planter de nombreux arbres et arbustes et faire une belle cure de rajeunissement à certains secteurs qui verront les poteaux électriques se faire pas mal plus discrets avec cet apport de verdure. » Émile Loranger ne cache pas son intention de « faire de la rue Notre-Dame une rue centrale, un véritable lieu d’échanges et de rencontres qui plaira autant à la population qu’aux commerçants qui y font des affaires. »

Des trottoirs élargis

Au cours de cette opération de « trans-formation extrême », on effectuera certaines mesures destinées à encourager la circulation piétonnière comme élargir les trottoirs existants. « Je reconnais que sur Notre-Dame, il y a parfois des trottoirs sur un seul côté de la rue, mais la rue est trop étroite pour construire des trottoirs des deux côtés. Toujours au chapitre de l’aménagement, M. Loranger annonce l’établissement d’un système de marquage de la chaussée particulièrement audacieux. « Nous voulons faire de L’Ancienne-Lorette une ville axée sur le futur, mais qui continue de garder le cachet humain et chaleureux qui la distingue. »

Parmi les innovations qui s’annoncent, des luminaires possédant deux niveaux d’éclairage : l’un en haut, comme on le retrouve dans les luminaires traditionnels, et l’autre situé un peu plus bas. « Cela aura pour effet d’améliorer le cadre de vie et de dynamiser le secteur et, je le rappelle, ce sera bénéfique autant pour les résidents que les commerçants. Nous voulons créer une belle harmonie entre tous les citoyens. »

Interrogé sur les travaux en cours et les réactions
des citoyens, le maire de L’Ancienne-Lorette soutient que les choses vont bien. « Jusqu’à maintenant, tout se passe comme prévu. Je dois vous dire que nous avons adopté une façon de faire qui s’éloigne des modes traditionnels puisque les arbres, les arbustes et les luminaires sont installés hors rue devant une soixantaine de résidences et de commerces. » Pour convaincre les propriétaires visés par cette mesure, l’administration municipale a pris des photos des propriétés et leur a fait voir l’aspect qu’elles auraient une fois la transformation effectuée.

« Ça a été magique. Tous les propriétaires ont accepté avec enthousiasme et la Ville réalisera tout le travail. Nous avons des subventions jusqu’à 85 %. »

Diminuer les inconvénients

Afin de réduire les inconvénients causés par les travaux sur la rue Notre-Dame, la Ville effectuera le chantier en quatre étapes.
« Les travaux se feront par tronçon, en quatre phases, avec accès aux commerces et aux propriétés et nous estimons que les travaux seront finis au mois d’août, juste à temps pour le Festival. »

À ceux et celles qui appréhendent les inconvénients des travaux, Émile Loranger répond à la blague : « Une fois la rue revampée de fond en comble, les autres seront jaloux et voudront, eux aussi, avoir une transformation semblable chez eux! »

VOTRE REPRÉSENTANT :

M. Ghislain Gaudreau
Développement des affaires
418 998-0970
ou par courriel : ventes@journal-local.ca
ou notre téléphoniste au : 418 780-0999


Formats et spécifications techniques

Territoire de distribution et calendrier


Vous ne recevez pas votre exemplaire du Journal de L’Ancienne-Lorette?

Vous n’avez pas reçu votre exemplaire du Journal de L’Ancienne-Lorette livré à votre domicile dans un sac réservé à cet effet de Publisac? Nous vous demandons de nous le signaler en communiquant avec nous au 418 780-0999 ou bien à info@journal-local.ca en nous laissant vos coordonnées. La situation sera rapidement corrigée.

Aller au haut