Le Journal de Saint-Augustin-de-Desmaures

Le Journal de Saint-Augustin-de-Desmaures

(MS) Plusieurs dignitaires importants étaient réunis le 7 décembre dernier au sein du complexe sportif multifonctionnel de Saint-Augustin-de-Desmaures afin d’assister à l’inauguration officielle de la salle de conditionnement physique de l’école des Pionniers.

jsa 01 2018 article une

« Nous sommes très heureux de vous accueillir aujourd’hui », a mentionné d’entrée de jeu, Jasmin Bélanger, directeur de l’école des Pionniers de Saint-Augustin-de-Desmaures. « Ce projet a demandé beaucoup d'énergie et d'investissements pour permettre aux jeunes de s'entraîner en raison de leur implication sportive au sein de l'établissement scolaire », a ajouté le principal intéressé.

Des investissements importants

Les différents partenaires de ce projet majeur pour l’école des Pionniers ont investi beaucoup d’énergie à la réussite de cette salle de conditionnement. En termes de financement, la Caisse populaire Desjardins de Saint-Augustin-de-Desmaures a investi 14 000 $ grâce au Fonds d'aide au développement du milieu (FADM). La Fondation Annie-Caron et l’école des Pionniers ont respectivement investi 9 500 $ dans le projet pour un montant total de 18 000 $. Le Club Rotary de L’Ancienne-Lorette/Cap-Rouge/Saint-Augustin a contribué à la hauteur de 4 500 $ alors que le bureau de comté de Louis-Hébert, auparavant représenté par Sam Hamad a investi 2 000 $. En ce qui concerne la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, elle prête la salle au sein du complexe sportif multifonctionnel ce qui représente une valeur de 16 000 $ sur deux ans. 

En plus des représentants politiques et de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Augustin-de-Desmaures, Roseline Drolet et Martin Corbeil, commissaires à la Commission scolaire des Découvreurs étaient présents en plus de Christian Rémillard, président du Club Rotary de L’Ancienne-Lorette/Cap-Rouge/Saint-Augustin. 

Un projet réévalué

Au départ la Fondation avait en tête un espace de conditionnement physique extérieur pour les jeunes qui aurait été situé derrière l'école des Pionniers avec des appareils extérieurs de conditionnement physique qu'il est possible de retrouver dans plusieurs parcs à la grandeur du Québec. 

Toutefois, il a fallu réévaluer le projet en raison des différentes évolutions au sein de l’établissement scolaire, notamment avec l’intégration des cinquième et sixième années. « En 2016, avec l'appui renouvelé du Fonds d'aide aux développements du milieu de Desjardins et les partenaires, le projet initial Un gym dans ma cour est devenu un nouveau projet d'une valeur de plus de 50 000$ qui a été spécifiquement conçu pour les élèves des Pionniers », a précisé Yves Gauthier, président de la Fondation Annie-Caron, lors de l'inauguration officielle de la salle de conditionnement physique de l'école des Pionniers.

Pour sa part, le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau se dit très heureux de la réussite de ce projet. « C’est le genre de projet que je préconise avec des collaborations entre les différentes institutions, dont la Ville », a-t-il précisé. 

Du côté du bureau de Louis-Hébert, le représentant officiel de Geneviève Guilbault, Vincent Caron était présent lors de la cérémonie. Il a pris la parole afin de souligner le travail du prédécesseur de madame Guilbault, Sam Hamad qui a permis et contribué fortement à la réussite de ce projet. 

Un appui sans cesse renouvelé

« On est très content d'avoir appuyé ce beau projet », a dit d’emblée Michel Desjardins, directeur général de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Augustin-de-Desmaures. 

Il a précisé lors de son allocution que depuis les dix dernières années, près de 150 000 $ ont été donnés à l'école ou bien à la Fondation Annie-Caron de la part de Desjardins. Monsieur Desjardins a précisé que les élèves d'aujourd'hui comme de demain ont des besoins de plus en plus particuliers pour étudier ou tout simplement s'entraîner à des fins de réussite. Considérant le contexte financier des institutions d'enseignement, il est évidemment fier de pouvoir contribuer à de tels projets afin de permettre aux jeunes étudiants de poursuivre leurs études et atteindre leurs différents objectifs. 

Découvrir la fondation Annie-Caron

La fondation Annie Caron est spécifiquement dédiée aux élèves de l’école des Pionniers de Saint-Augustin-de-Desmaures. Son mandat est de supporter les initiatives encourageant le dynamisme intellectuel et sportif des jeunes de la maternelle au secondaire, tout en contribuant à leur fournir un environnement propice à leur développement personnel et social. Lorsque les professeurs et la direction en font la demande, la fondation peut intervenir financièrement dans trois champs d’activité dont les projets et activités scolaires à caractères sportif, culturel ou social, l’achat de matériel et de services et le soutien aux élèves en difficulté financière. Une grande partie des fonds récoltés provient d’activités de financement et de l’implication des organismes locaux.

(MS) L’équipe de football le Blizzard du Séminaire Saint-François a remporté pour une deuxième année consécutive l’estimé bol d’Or le 20 novembre dernier avec un score de 28 à 13 contre l’équipe les Loups de l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle.

jsa 12 2017 article une

La saison sans faille du Blizzard du Séminaire Saint-François laissait présager ce scénario, mais le Blizzard se dit très heureux de ce résultat autant satisfaisant pour l’équipe d’entraîneur que pour l’ensemble des joueurs. 

À cet effet, le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, souligne le travail effectué par l’ensemble des entraîneurs qui permet aux joueurs de se surpasser saison après saison. 

Les joueurs du Blizzard sont invités au début de mois de décembre à venir signer le livre d’or au sein de l’hôtel de ville de Saint-Augustin-de-Desmaures. 

(MS) La Société de Parkinson a offert 8 000 tulipes Île-de-France à la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures pour la plantation de tulipes à travers plusieurs endroits stratégiques de la municipalité le 27 octobre dernier. 

jsa 11 2017 article une

Selon les membres de la Société de Parkinson, il s’agit d’un geste concret qui fait découvrir les actions de Parkinson Région Québec Chaudière-Appalaches (PRQCA) aux citoyens de la ville. 

« Je suis très heureux de participer à cette sensibilisation qui se fait concernant la maladie de Parkinson. Les Augustinois seront au cœur de 8 000 tulipes rouges qui nous rappellent que c'est une maladie à laquelle il faut y porter attention. Très content qu'on collabore à ça depuis trois ans », a précisé de son côté le maire sortant de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau lors de la plantation officielle de tulipes rouges Île-de-France. 

La tulipe : un symbole fort 

Avant d’effectuer la plantation des tulipes devant l’hôtel de ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, Robert d’Entremont, conseiller horticole et bénévole à PRQCA a pris la parole afin de faire découvrir le processus de l’opération des tulipes rouges pour le Parkinson. Lancée en 2014, par Parkinson Région Québec Chaudière-Appalaches, l’Opération des tulipes rouges pour le Parkinson se déroule à l’automne et au printemps. En octobre, les bénévoles du PRQCA procèdent à la corvée de plantation de milliers de bulbes de tulipes sur plusieurs sites de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches qui regroupent 25 000 tulipes chaque année. Par la suite, au printemps, les tulipes fleurissent et dessinent le paysage des jardins et des parcs du Québec, notamment à Saint-Augustin-de-Desmaures. Ces deux moments représentent une occasion idéale pour la Société de Parkinson d’informer la population sur la réalité de cette maladie neurodégénérative et de faire connaître PRQCA, qui a pour mission première d’assurer des services particuliers aux besoins des personnes atteintes de cette maladie et leurs proches.

Une fleur qui pousse l’hiver 

Les bulbes de la tulipe Île-de-France sont plantés au courant de l'automne considérant le fait que la tulipe pousse durant toute la durée de l'hiver. « Ça travaille tout l'hiver. Pendant l'hiver, les racines descendent poussent et commence à sortir. Très souvent, les fleurs sont déjà sorties de terre quand la neige fond. C’est une fleur qui fleurit très tôt au printemps. Après la floraison, on coupe le feuillage quand c'est jaune et le processus est reparti pour deux à trois ans », a expliqué Larry Hodgson, chroniqueur horticole et auteur, aux personnes présentes durant la plantation des bulbes.

(MS) Plus de 1 100 personnes se sont rassemblées le 22 septembre dernier lors d’un rassemblement sportif d’envergure au Séminaire Saint-François. Il s’agissait d’un match enlevant du Blizzard Football juvénile D1, durant lequel la coupe Prémont-Boulé était en jeu, le tout précédé de la sixième édition du Tailgate Père Boulé. Aussi bien dans les estrades que durant les célébrations d’avant-match, l’assistance présente a établi un nouveau record. 

jsa 10 2017 article une

Le Tailgate Père Boulé s’est tenu sous un soleil radieux avec un record de participation à cette célébration d’avant-match. Plus de 380 personnes ont participé à cet événement festif permettant ainsi d’amasser plus de 7 000 $. Cette somme sera consacrée à la revitalisation de la surface du terrain synthétique. 

Le Tailgate constitue une occasion unique pour les anciens élèves du Séminaire Saint-François de se réunir, de reprendre contact avec le personnel de leur école secondaire et de revivre la frénésie des matchs du Blizzard juvénile D1, champion du Bol d’Or 2016. 

Le Blizzard remporte la coupe Prémont-Boulé

Le Blizzard recevait lors de ce match les Condors de Saint-Jean-Eudes, avec lesquels la rivalité est toujours aussi vive depuis plus de 30 ans. En effet, la fierté de ces deux organisations est toujours palpable, ce qui stimule l’intérêt des spectateurs quand les deux équipes s’affrontent.

Pour la quatrième année consécutive, le Blizzard a remporté la coupe Prémont-Boulé au compte de 36 à 3. Créée en l’honneur de deux pionniers du football scolaire, Sylvain Prémont et Père Jean-Marc-Boulé, la coupe a été remise aux joueurs par Michel Ciarlo, de Riddel Canada et instigateur de la mise en place de la coupe.

(MS) Près de 400 personnes ont participé à la troisième édition de la criée estivale et aux différentes activités prévues lors de cette occasion sur la place de l’église le 27 août dernier. L’animation de la criée a été assurée par Joseph Sanfaçon, crieur public, en compagnie des Filles du Roy et des soldats du régiment Carignan-Salières.

jsa 09 2017 article une

La criée a eu lieu après la messe dominicale sur le parvis de l’église de Saint-Augustin. Il s’agit d’une vente aux enchères de produits locaux, comme aux premiers temps de la paroisse Saint-Augustin. Cette criée s’inscrit dans le cadre de la fête patronale de Saint-Augustin.

« C’est un succès. C’était très bien », soutient le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, qui a profité des activités en plus de rencontrer les citoyens présents. 

Cette vente à l’enchère de lots variés, originaux et alléchants est organisée par la Société d’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures en collaboration avec de nombreux partenaires :

Fabrique de la paroisse de Saint-Augustin

Équipe d’animation locale

Cercle de fermières de Saint-Augustin

Comité d’embellissement Saint-Augustin fleuri

Société d’histoire des Filles du Roy

Soldats du régiment Carignan-Salières

• Regroupement des gens d’affaires de Saint-Augustin-de-Desmaures

Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

Et de généreux producteurs locaux.

(MS) Malgré les conditions climatiques instables, plus de 1 000 personnes ont assisté, le 23 juin dernier au Parc du millénaire, aux activités proposées pour célébrer la Fête nationale du Québec. Le spectacle de Yannick Bergeron, les ateliers de percussion, le module de trampoline et les tours de poney figuraient au programme de cette journée festive.

jsa 08 2017 article une

Les personnes présentes ont également eu l’occasion d’échanger avec le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, qui s’est joint à la fête avec beaucoup d’enthousiasme et qui a démontré une grande disponibilité auprès des citoyens.

Un succès d’équipe 

L’évènement a été présenté en collaboration avec la Caisse Desjardins de Saint-Augustin, commanditaire officiel, Proludik et Sélection Saint-Augustin. Les employés de la ville ont également collaboré, de près ou de loin, à la réussite de l'évènement.

(RSR) Deux équipes féminines dans le Club de soccer l’Olympique CRSA se sont démarquées dernièrement durant leurs matchs.

jsa 06 2017 article une 

U17 F AAA

Dans son 7e match de la saison, tout en profitant de la visite de la dernière équipe au classement, Rivière-des-Prairies, l’équipe U17F AAA du Club a donné une offensive marquante à son adversaire. En effet, pas moins de 11 buts ont été marqués par l’équipe.

L’équipe des joueuses n’a pas été douce avec son adversaire. Durant ce match, l’Olympique a attaqué la ligne de défense adverse avec de nombreuses charges, constantes et répétées. C’est avec ces techniques de jeu que l’équipe a réussi à s’installer dans une avance confortable dans le pointage : 7-1 dans la première mi-temps. Une bonne cohésion ainsi qu’une vitesse de jeu constante ont été les principaux moteurs de l’ouverture faite dans les remparts de l’équipe adverse.

Dès le retour sur le terrain, les joueuses étaient dès à présent en bonne position et aux commandes du match. Les joueuses de l’équipe ont donné un bon jeu pour la seconde demie, en inscrivant quatre buts de plus à l’adversaire. La marque finale s’est révélée avantageuse pour l’équipe du Club : 11-1.

U15 F AAA

De son côté, l’équipe U15 F AAA avait connu une bonne première saison dans la Ligue de Soccer Élite du Québec (LSEQ), en circuit de compétition provincial AAA. En effet, l’équipe des joueuses se trouve au premier rang du championnat estival 2017 et possède une fiche de six victoires et un verdict nul.

L’équipe est menée par son entraîneur Vincent Fortier. Son accès à la ligue AAA a été la conséquence de sa bonne saison estivale de 2016, où les joueuses avaient alors terminé la saison au 2e rang du championnat régional U14 F AA. Elles avaient une fiche de 13 victoires, deux défaites et un verdict nul.

L’équipe dit redoubler d’efforts afin de pouvoir atteindre le championnat canadien de sa discipline qui se déroulera en octobre prochain. Pour atteindre cet objectif, l’équipe doit terminer son présent championnat en 1re position. Une forte compétition est présente, car on y retrouve 14 équipes différentes qui désirent toutes atteindre le même but.

Pour consulter l’horaire des matchs : http://www.tsisports.ca/soccer/ligue/l_classam.aspx

(MS) Le 12e souper-bénéfice de la Fondation Réno-Jouets a réuni près de 300 personnes, le 26 avril dernier, dont le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau et le maire de Québec, Régis Labeaume à l’hôtel Plaza Québec.

jsa 05 2017 article une

La Fondation Réno-Jouets est un organisme autonome qui œuvre dans la lutte contre la pauvreté. Pour ce faire, elle remet des jouets recyclés et remis à neuf à des organismes venant en aide aux enfants issus de familles défavorisées ou aux enfants malades. Lors cette douzième édition de la Fondation Réno-Jouets, 85 000 $ ont été récoltés. 

« C’est à Saint-Augustin que tout a commencé, il y a plus de 10 ans, et c’est aujourd’hui sur le territoire de la Ville de Québec que la majeure partie de nos activités se déroulent », a déclaré Annie Asselin, directrice générale de Réno-Jouets. Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures souligne le succès de ce souper-bénéfice. 

Un peu d’histoire

Active depuis 2006, la Fondation est née grâce au magasin Réno-Jouets, un organisme sans but lucratif. Ce dernier, ayant un surplus considérable de jouets en vente, a permis de créer une fondation qui pourrait donner les jouets, par le biais d’intermédiaires. Il s’agit d’ailleurs d’un concept novateur dans le domaine. Les activités de financement, organisées tout au long de l’année, permettent d’amasser les fonds nécessaires au maintien de l’organisme.

Pour la Fondation Réno-Jouets, les jouets, les livres et les jeux sont des outils de développement importants puisqu’ils permettent de stimuler la curiosité, la coordination, le langage, la motricité ainsi que l’éveil des sens. Il est donc nécessaire que chaque enfant puisse en bénéficier. « C’est dans cette optique que la Fondation Réno-Jouets s’est engagée à lutter contre la pauvreté en remettant des jouets recyclés et remis à neuf à des organismes venant en aide aux enfants issus de familles défavorisées ou encore des enfants malades », a précisé l’OSLB.

(YG) Logisco vient de dévoiler le premier appartement complété de son tout nouveau projet Espace J. Cette première phase de 65 unités locatives de type 3 et demi et de 4 et demi totalisant un investissement de 9,4 M$, sera suivie d’une seconde en 2018. Les deux phases totaliseront 145 unités et accueillera ses premiers locataires en juillet 2017.

jsa 04 2017 article une

Situé au cœur de Saint-Augustin-de-Desmaures, le long de la route 138, l’Espace J offre des espaces spacieux, contemporains et raffinés qui devraient susciter l'intérêt de sa clientèle.Air climatisé, ascenseur, stationnement intérieur, chute à déchets, douche indépendante en céramique et en verre et cuisine spacieuse et actuelle sont autant d’attraits offerts aux futurs clients du projet. 

Le groupe immobilier Logisco célèbre cette année son 50e anniversaire et est fier d’offrir un tel projet à une clientèle désirant s’établir à Saint-Augustin-de-Desmaures. Les travaux de la deuxième phase du projet multi-résidentiel, dont la livraison est prévue en juillet 2018, s’entameront sous peu. C’est à ce moment que s’ajouteront les 80 nouveaux appartements aux 65 de la phase un, loués déjà à 30 %.

Vos représentants :

M. Ghislain Gaudreau
Développement des affaires
418 998-0970
ou par courriel :
ventes@journal-local.ca

 

M. Alain Lepage
Développement des affaires
581 986-4530
ou par courriel :
alepage@journal-local.ca


Formats et spécifications techniques

Territoire de distribution et calendrier


Aller au haut