À la une...

Consultez les articles de VOTRE JOURNAL en primeur!

86 % des lectrices et lecteurs apprécient notre publication positive,...

(JB) Journal.ca a récemment commandé un sondage pour mieux connaître les lecteurs et les lectrices des journaux qu’il publie. À la lecture des résultats, force est d’admettre que nos journaux sont grandement appréciés. Le Journal de Sainte-Foy s’est entretenu avec Caroline Roy, vice-présidente du bureau de Québec de la firme Léger Marketing, pour connaître les grandes lignes de cette consultation effectuée auprès de 500 répondants de la région de Québec.

Un contenu qui satisfait les lecteurs

Le sondage de Léger Marketing rapporte que 89 % des lecteurs apprécient la qualité du papier et 88 %, le format de nos journaux. Quant à la qualité des photos, elle est aimée par 86 % des lecteurs et la mise en page du journal (ce que l’on appelle le visuel) fait la joie de 85 % de ceux et celles qui nous lisent. Enfin, le contenu des articles est apprécié de 83 % des lecteurs et 85 % d’entre eux optent la variété des sujets couverts par les journalistes. Autre donnée intéressante : 63 % des gens qui lisent nos journaux le consultent en entier ou presque, une donnée qui a eu de quoi surprendre agréablement Caroline Roy. « C’est chose rare de constater que les lecteurs d’un journal le lisent d’un couvert à l’autre. Ces données sont donc de très bonnes nouvelles pour la direction des journaux. Ils ont non seulement un grand bassin de lecteurs et de lectrices, mais ils connaissent également une forte popularité auprès de ces derniers », relève Caroline Roy.

Mieux connaître les habitudes de lecture

Le but de cette consultation était de mesurer plusieurs aspects auprès du lectorat de différents journaux de Journal.ca. L’entreprise a mandaté Léger Marketing afin de mener une étude dont l’objectif était de connaître les habitudes de lecture, les intérêts et la satisfaction des lecteurs au sujet de ses publications.

Parmi les objectifs, quatre éléments ont été choisis. Léger Marketing a évalué la notoriété et le lectorat des journaux locaux de Journal.ca, mesuré leur appréciation de plusieurs aspects de ceux-ci ainsi que leur appréciation globale. Léger a également fait part des habitudes des lecteurs et lectrices des journaux et, finalement, a présenté une analyse différenciée selon les variables sociodémographiques de la région. « Nous avons ciblé les répondants en fonction des territoires couverts par les dix journaux, explique Mme Roy. Le sondage a été réalisé du 8 au 17 février 2019, ce qui signifie que les données sont très récentes. » Caroline Roy ajoute que l’échantillon de 500 répondants permet de brosser un portrait juste de la situation.

Une grande notoriété et un taux de lectorat élevé

En matière de notoriété, le sondage estime que 87 % des citoyens sondés connaissent au moins une des publications de Journal.ca. De plus, cette popularité est encore plus élevée chez les 65 ans et plus. Il y a également une constatation qui a de quoi réjouir l’équipe de Journal.ca puisque le taux de lectorat est de 82 %. « Cela signifie que vos journaux ont une grande portée auprès des lecteurs. Les gens qui les reçoivent les lisent. De plus, les différentes publications sont très appréciées puisque 86 % des lecteurs ont déclaré qu’ils les aiment. »

Journal.ca, le reflet des lecteurs

À l’affirmation : « Je lis mon journal pour m’informer sur la communauté », 84 % des personnes consultées ont répondu être d’accord et 73 % d’entre elles ont été d’accord avec l’affirmation suivante : « Mon journal local est un journal qui est proche de ma réalité. » Enfin, 59 % des lecteurs sont d’accord avec l’affirmation qui se lit comme suit : « Je lis mon journal local surtout pour me divertir, me détendre.

Égal ou supérieur aux autres

Les personnes qui ont participé au sondage se sont fait demander si elles considéraient que la qualité de nos journaux était inférieure, égale ou supérieure aux autres publications régionales (comme le Journal de Québec, le Soleil, etc.). Globalement, elles estiment, à 59 %, qu’elle est égale ou supérieure à ces dernières.

Des lecteurs plus heureux que d’autres!

En plus de nous apprendre de très bonnes nouvelles sur les habitudes de lecture de notre lectorat, la firme Léger Marketing a conclu sa consultation avec ce que l’on pourrait décrire comme « la cerise sur le sundae » : l’indice de bonheur de nos lecteurs. « Celui des lecteurs de Journal.ca est en moyenne de 79,77 % alors que l’indice moyen des gens résidant dans la ville de Québec est de 75,94 %, ce qui donne à vos lecteurs un pourcentage légèrement supérieur. On peut conclure que les journaux de Journal.ca se portent très bien », conclut Caroline Roy.

Centenaire de Nelson Mandela - Symposium pour le vivre-ensemble...

(JB) Dans le cadre du 100e anniversaire de Nelson Mandela, l’Union des Africains du Québec et amis solidaires de l’Afrique (UAQASA) a organisé un symposium dont le thème était le vivre-ensemble et la paix.

- Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.

La Caisse Desjardins de Sainte-Foy nous présente son nouveau directeur...

(JB) En ce lundi matin d’octobre qui amorçait la Semaine de la coopération, les membres de la Caisse Desjardins de Sainte-Foy ont eu l’occasion de se procurer des pots de l’excellent miel récolté sur la toiture de l’édifice. Par la suite, le Journal de Sainte-Foy a pu s’entretenir avec M. Pascal Samonini, directeur général de la Caisse depuis le 17 septembre dernier. Il était accompagné par M. Louis Babineau, président du conseil d’administration.

Pour M. Samonini, cette nouvelle affectation signifie un retour au bercail. « Pour moi, c’est un retour aux sources puisqu’il y a 18 ans, la Caisse Desjardins de Sainte-Foy a cru en moi et c’est avec elle que j’ai commencé ma carrière. Je reviens à la maison, en quelque sorte, et je remarque que la culture de cette institution financière est restée la même et c’est ce que je veux continuer à développer. »

Originaire de Québec, M. Samonini a débuté sa carrière en services financiers à la Caisse de Neufchâtel comme caissier. Par la suite, c’est à titre de planificateur financier qu’il a fait un court passage à la Caisse de Sainte-Foy, en 1999, avant de poursuivre sa carrière dans la grande région de Montréal pour finalement s’établir en Mauricie en 2008. Il a occupé diverses fonctions et c’est à titre de directeur général de la Caisse Laviolette qu’il a conclu ce chapitre dans cette belle région. C’est avec beaucoup de bonheur et d’enthousiasme qu’il est de retour pour relever de nouveaux défis à la Caisse, qu’il saura relever avec brio. Passionné des membres et des clients et visionnaire, M. Samonini saura assurément exercer son rôle de leader afin de faire évoluer notre milieu. 

La Semaine de la coopération

Le président du conseil d’administration de la Caisse mentionne que la Semaine de la coopération constitue un moment privilégié pour toutes les composantes du Mouvement Desjardins de démontrer avec fierté notre différence coopérative et son impact positif sur les personnes et les communautés. 

Le directeur général de la Caisse mentionne également que ce moment nous permet de valoriser les actions que nous posons dans notre milieu. « D’ailleurs, plusieurs actions seront mises de l’avant tout au long de la Semaine en assurant une présence quotidienne de la part de nos employés, gestionnaires et dirigeants auprès de plusieurs organismes de notre milieu. Sous le thème Agissons ensemble pour les jeunes, c’est tout Desjardins qui sera en action pour appuyer les jeunes par des initiatives en appui à l’éducation et à l’entrepreneuriat. Enfin, il nous faut être présents pour les organismes communautaires dont la mission est de pallier certains services qui n’existeraient pas sans eux. Nous nous devons également d’être à leur écoute », conclut Louis Babineau.

Précédent1234567Suivant
Consultez la dernière publication!
Placement publicitaire

Votre représentante :

Ginette Demers
Développement des affaires
418 871-1274
ou par courriel :
gdemers@journal-local.ca


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Aller au haut