Le Journal de Sillery-St-Louis-de-France

Le Journal de Sillery-St-Louis-de-France

(JB) Journal.ca a récemment commandé un sondage pour mieux connaître les lecteurs et les lectrices des journaux qu’il publie. À la lecture des résultats, force est d’admettre que nos journaux sont grandement appréciés. Le Journal de Sillery–St-Louis-de-France s’est entretenu avec Caroline Roy, vice-présidente du bureau de Québec de la firme Léger Marketing, pour connaître les grandes lignes de cette consultation effectuée auprès de 500 répondants de la région de Québec.

sondage leger marketing 2019 photo

Un contenu qui satisfait les lecteurs

Le sondage de Léger Marketing rapporte que 89 % des lecteurs apprécient la qualité du papier et 88 %, le format de nos journaux. Quant à la qualité des photos, elle est aimée par 86 % des lecteurs et la mise en page du journal (ce que l’on appelle le visuel) fait la joie de 85 % de ceux et celles qui nous lisent. Enfin, le contenu des articles est apprécié de 83 % des lecteurs et 85 % d’entre eux aiment la variété des sujets couverts par les journalistes. Autre donnée intéressante : 63 % des gens qui lisent nos journaux le consultent en entier ou presque, une donnée qui a eu de quoi surprendre agréablement Caroline Roy. « C’est chose rare de constater que les lecteurs d’un journal le lisent d’un couvert à l’autre. Ces données sont donc de très bonnes nouvelles pour la direction des journaux. Ils ont non seulement un grand bassin de lecteurs et de lectrices, mais ils connaissent également une forte popularité auprès de ces derniers », relève Caroline Roy.

Mieux connaître les habitudes de lecture

Le but de cette consultation était de mesurer plusieurs aspects auprès du lectorat de différents journaux de Journal.ca. L’entreprise a mandaté Léger Marketing afin de mener une étude dont l’objectif était de connaître les habitudes de lecture, les intérêts et la satisfaction des lecteurs au sujet de ses publications.

Parmi les objectifs, quatre éléments ont été choisis. Léger Marketing a évalué la notoriété et le lectorat des journaux locaux de Journal.ca, mesuré leur appréciation de plusieurs aspects de ceux-ci ainsi que leur appréciation globale. Léger a également fait part des habitudes des lecteurs et lectrices des journaux et, finalement, a présenté une analyse différenciée selon les variables sociodémographiques de la région. « Nous avons ciblé les répondants en fonction des territoires couverts par les dix journaux, explique Mme Roy. Le sondage a été réalisé du 8 au 17 février 2019, ce qui signifie que les données sont très récentes. » Caroline Roy ajoute que l’échantillon de 500 répondants permet de brosser un portrait juste de la situation.

Une grande notoriété et un taux de lectorat élevé

En matière de notoriété, le sondage estime que 87 % des citoyens sondés connaissent au moins une des publications de Journal.ca. De plus, cette popularité est encore plus élevée chez les 65 ans et plus. Il y a également une constatation qui a de quoi réjouir l’équipe de Journal.ca puisque le taux de lectorat est de 82 %. « Cela signifie que vos journaux ont une grande portée auprès des lecteurs. Les gens qui les reçoivent les lisent. De plus, les différentes publications sont très appréciées puisque 86 % des lecteurs ont déclaré qu’ils les aiment. »

Journal.ca, le reflet des lecteurs

À l’affirmation : « Je lis mon journal pour m’informer sur la communauté », 84 % des personnes consultées ont répondu être d’accord et 73 % d’entre elles ont été d’accord avec l’affirmation suivante : « Mon journal local est un journal qui est proche de ma réalité. » Enfin, 59 % des lecteurs sont d’accord avec l’affirmation qui se lit comme suit : « Je lis mon journal local surtout pour me divertir, me détendre.

Égal ou supérieur aux autres

Les personnes qui ont participé au sondage se sont fait demander si elles considéraient que la qualité de nos journaux était inférieure, égale ou supérieure aux autres publications régionales (comme le Journal de Québec, le Soleil, etc.). Globalement, elles estiment, à 59 %, qu’elle est égale ou supérieure à ces dernières.

Des lecteurs plus heureux que d’autres!

En plus de nous apprendre de très bonnes nouvelles sur les habitudes de lecture de notre lectorat, la firme Léger Marketing a conclu sa consultation avec ce que l’on pourrait décrire comme « la cerise sur le sundae » : l’indice de bonheur de nos lecteurs. « Celui des lecteurs de Journal.ca est en moyenne de 79,77 % alors que l’indice moyen des gens résidant dans la ville de Québec est de 75,94 %, ce qui donne à vos lecteurs un pourcentage légèrement supérieur. On peut conclure que les journaux de Journal.ca se portent très bien », conclut Caroline Roy.

(DL) Une initiative amorcée l’an dernier dans la classe de 5e année de Nathalie Bergeron, enseignante à l’école Saint-Louis-de-France, est en train de faire des vagues au sein de la Commission scolaire des Navigateurs. Le projet « Les bouteilles d’eau c’n’est pas écolo » a même remporté un prix offert par la Fondation Desjardins.

 

JSSF 2019 03 article une
Nancy Langlois, directrice des services aux membres et aux opérations et Marie-Ève Bélanger, conseillère en communication et vie associative de la Caisse Desjardins de Sillery–Saint-Louis-de-France, debout à gauche, ont remis des gourdes afin d’appuyer les élèves dans leur projet. Isabelle Lacombe, directrice de l’école Saint-Louis-de-France et Natalie Bergeron, enseignante, posent en compagnie des élèves.

 

Sous son intention de proscrire les bouteilles d’eau dans toutes les écoles et tous les bureaux administratifs de la CS des Navigateurs, l’objectif de l’enseignante est en fait de faire prendre conscience à ses élèves qu’ils ont le pouvoir de faire changer les choses. « C’est un projet qui me touche beaucoup », a témoigné Nellie. « Avant, je n’avais pas conscience des répercussions que ça pouvait avoir de jeter une bouteille de plastique », a ajouté Anaïs. « Je pense que ça peut fonctionner si on participe tous », a renchéri Philippe.

Projet à long terme

L’an dernier, ses élèves ont donc confectionné des dépliants qu’ils ont distribués de porte en porte dans le quartier où est situé leur école afin de sensibiliser la population à l’empreinte écologique importante causée par le rejet de bouteilles de plastique dans l’océan. Comme il s’agit d’un projet de longue haleine, elle poursuit le projet cette année avec de nouveaux élèves, tout en informant régulièrement les initiateurs du projet des développements en cours.

La classe s’est aussi adressée au maire de la Ville de Québec, Régis Labeaume, ainsi qu’au président de la commission scolaire, Jérôme Demers, pour leur demander d’endosser leur projet. Celui-ci a retenu l’attention de M. Demers qui a invité Mme Bergeron et sa classe à se présenter au conseil des commissaires afin de demander qu’une politique soit adoptée en ce sens, ce qui sera fait le mardi 26 février prochain.

Ils ont aussi mis les parents à contribution. L’un deux, qui travaille dans une agence de communication, est venu leur apprendre comment monter une affiche pour qu’elle soit efficace et trouver un slogan percutant. Des macarons devraient aussi être confectionnés.

Aide précieuse

Toutes ces actions ne se font pas sans un certain coût. Grâce à la Fondation Desjardins, les élèves pourront poursuivre leurs démarches puisque leur projet a été retenu parmi 1 380 autres projets présentés à un comité de sélection pour recevoir un montant de 3 000 $. 

« Il ne faut jamais oublier que la force du groupe peut nous aider à réaliser nos rêves. Et en cette semaine de la persévérance scolaire, nous voulons vous dire d’oser et de persévérer, peu importe que ce soit à l’école ou dans votre vie personnelle », a rappelé Marie-Ève Bélanger, conseillère en communication et vie associative à la Caisse Desjardins de Sillery–Saint-Louis-de-France. 

(DL) La 39e édition du Tournoi provincial de hockey Pee-Wee Sainte-Foy/Sillery se déroulait au centre sportif de Sainte-Foy du 5 au 9 décembre dernier. En tout, pas moins de 44 équipes provenant de partout en province et réparties dans les catégories AA, BB, A et B se sont affrontées au cours de cette activité qui demeure l’un des deux plus importants tournois annuels se déroulant à cet endroit. Desjardins était encore une fois l’un des fiers partenaires de l’événement.

JSSF 2019 02 article une

 

La soirée du 5 décembre a d’ailleurs été l’occasion pour les Caisses Desjardins de Sainte-Foy et de Sillery–Saint-Louis-de-France, partenaires Platine du tournoi, d’offrir un accueil digne de ce nom aux joueurs ainsi qu’à leurs supporteurs. Une cinquantaine de billets VIP ont ainsi été distribués à des membres Desjardins et tous les visiteurs ont pu se sucrer le bec à la table gourmande.

De plus, tous les joueurs qui participaient à l’une ou l’autre des parties prévues au programme ce soir-là ont reçu une serviette de bain. Il s’agit pour Desjardins d’une belle façon d’encourager la relève sportive. 

Le tournoi n’aurait pu connaître de succès sans la participation des joueurs, des entraîneurs, des supporteurs, des membres de l’organisation du hockey mineur Sainte-Foy/Sillery ainsi que de nombreux bénévoles.

(DL) Les électeurs de la circonscription Jean-Talon ont à nouveau accordé leur confiance au député libéral sortant lors des dernières élections provinciales, le 1er octobre dernier, Sébastien Proulx. Ce dernier avait été élu une première fois lors des élections partielles qui avaient eu lieu le 8 juin 2015.

jssf 12 2018 article une

Sébastien Proulx a été assermenté au poste de député de la circonscription de Jean-Talon lors d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée le 15 octobre dernier à la salle du conseil législatif à l’hôtel du Parlement.

M. Proulx occupe présentement les postes de leader parlementaire de l’opposition officielle, de porte-parole de l’opposition officielle responsable de la région de la Capitale-Nationale et de porte-parole de l’opposition officielle en matière d’institutions démocratiques.

La Caisse Desjardins de Sillery—Saint-Louis-de-France, en collaboration avec la Commission de la capitale nationale du Québec et la Ville de Québec, a dévoilé le 16 octobre dernier le projet du belvédère de la côte de Sillery, un investissement de 240 000 $ dans la collectivité. Par cette initiative, la Caisse désire poser un geste symbolique pour souligner ses 75 ans de présence dans son milieu. 

jssf 11 2018 article une

À l’origine, la Caisse Desjardins de Sillery—Saint-Louis-de-France a approché la Commission de la capitale nationale du Québec afin de développer un projet en commun dans le cadre des festivités entourant le 75e anniversaire de présence Desjardins dans son milieu. La Caisse avait alors la volonté de laisser un legs à la communauté.

Le projet du belvédère de la côte de Sillery s’est rapidement positionné comme étant le projet par excellence, répondant aux critères identifiés par la Caisse. « Nous souhaitions un projet rassembleur, innovateur, moderne et utile, où toutes les générations se sentiraient interpelées et pourraient en profiter. Nous voulions un projet dans un lieu stratégique en regard de notre territoire et facilement accessible, tout en respectant nos valeurs de développement durable », a évoqué Louis Roy, président du conseil d’administration de la Caisse. 

La participation financière de la Caisse, par l’investissement d’un montant de 50 000 $ provenant de son Fonds d’aide au développement du milieu, fut le déclencheur pour la Commission de la capitale nationale du Québec afin de réintégrer la construction du belvédère de la côte de Sillery dans ses projets à court terme.

En effet, l’option d’ériger un belvédère à cet endroit était à l’origine dans les plans de la phase 3 de la promenade Samuel-De Champlain, mais avait été mise de côté. « Notre collaboration a permis de faire revivre un projet qui deviendra, nous en sommes persuadés, un lieu de rassemblement incontournable, offrant un point de vue incomparable sur le Saint-Laurent et le territoire de la Caisse. À nos yeux, il s’agit même d’un levier touristique pour faire découvrir notre secteur historique et commercial unique », a conclu M. Roy.       

Créateurs d’avenir depuis 75 ans 

Depuis maintenant 75 ans, la Caisse Desjardins de Sillery—Saint-Louis-de-France contribue au développement de son milieu en soutenant différents projets et organismes. Le programme du Fonds d’aide au développement du milieu existe grâce à la volonté des membres de la Caisse qui acceptent de consacrer, année après année, une portion des excédents de leur coopérative à ce programme d’aide. Grâce au Fonds d’aide au développement du milieu, plus de 1 100 000 $ ont été retournés dans le milieu en 16 ans pour la réalisation de différents projets et l’octroi de bourses jeunesse.

(DL) Les organisateurs de l’activité Maguire en fête peuvent dire qu’ils ont remporté leur pari : ils ont fait d’une fête de quartier un grand rassemblement festif où les familles de Sillery, mais aussi de toute la région de Québec, se plaisent à flâner et à se divertir. Le virage amorcé l’an dernier a porté fruit puisque l’activité a attiré entre 8 000 et 9 000 personnes sur la rue devenue piétonne pour l’occasion, le 25 août dernier.

jssf 10 2018 article une

La sixième édition de Maguire en fête était cette année présentée par la Caisse Desjardins Sillery–Saint-Louis-de-France. De 10 h à 18 h, petits et grands ont parcouru l’artère animée par divers kiosques, d’activités pour la famille et de découvertes gourmandes. 

« Nous avons décidé cette année de segmenter des portions de la rue et de créer des thèmes : zone familiale, zone santé et bien-être, zone musicale. Ça a été un véritable succès, commente Patrick Lemaire, directeur général de la SDC Maguire. De nombreuses activités étaient présentées en collaboration avec les Loisirs Saint-Sacrement et nous avons aussi eu la participation des animateurs du camp d’été et même d’élèves du Collège Jésus-Marie et du Séminaire des Pères Maristes, dont la fanfare, qui a défilé dans la rue. »

Les enfants ont profité des jeux gonflables, du maquillage, des jeux de kermesse, alors que les adultes ont pu bénéficier de judicieux conseils santé dans la zone dédiée à ce thème. Un espace réservé à l’allaitement avec table à langer a même été aménagé dans la zone. « Ce n’est pas toujours évident pour les jeunes familles de participer à ce genre d’activité extérieure et nous avons voulu être facilitants pour cette clientèle », poursuit M. Lemaire.

Une activité qui a beaucoup plu aux visiteurs a été le Duel des saveurs, présenté par Eventouch et au cours duquel neuf équipes composées de deux commerçants établis sur l’avenue Maguire ont créé des délices sucré-salé que les visiteurs ont pu goûter par la suite.

Mais le plus gros défi de Maguire en fête cette année a été d’animer la rue jusque tard en soirée, une première expérience qui a comblé les participants ainsi que les organisateurs. La musique a résonné sur la rue jusqu’à 23 h, au plus grand plaisir de tous. « Nous avons d’ailleurs déplacé la fête le samedi pour justement expérimenter cette nouvelle formule, puisque c’est congé pour plusieurs le lendemain », précise encore Patrick Lemaire, qui n’hésite pas à affirmer que l’activité est appelée à grandir au cours des prochaines années.

Ce dernier a tenu à remercier les précieux partenaires qui ont permis la tenue de la journée : Chartwell Domaine de Bordeaux, Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, la clinique chiropratique de la Dre Joëlle Malenfant, la clinique dentaire Maguire, Immostar, l’Institut Odette Chevalier, la Pizzéria NO. 900 et Roset.

Le samedi 25 août prochain, l’avenue Maguire deviendra rue piétonne dans le cadre de la sixième édition de Maguire en fête, un événement familial présenté par la Caisse Desjardins de Sillery – Saint-Louis-de-France.

jssf 09 2018 article une

Les visiteurs profiteront gratuitement d’une foule d’activités de 10 h à 18 h. Entre spectacles, activités familiales et bien-être, animations et le Duel des saveurs, il y en aura pour tous les goûts. Pour la première fois cette année, la fête se poursuit en soirée grâce à des spectacles musicaux et festifs de 18 h à 23 h.

La Zone familiale Desjardins, ça bouge!

Tout au long de la journée, parents et enfants pourront profiter de jeux gonflables, du jumpaï, de jeux de kermesse, de maquilleurs, de caricaturistes et de la présentation Les Voitures anciennes, une collaboration de Chartwell Domaine de Bordeaux. 

Il est à noter que des activités ponctuelles en tout genre s’ajoutent à la Zone au cours de la journée. La scène Desjardins offrira notamment comédie musicale, fanfare, zumba, entraînement collectif et cours de pound. Pour souligner son 75e anniversaire, la Caisse Desjardins de Sillery – Saint-Louis-de-France partagera un gâteau à 13 h. Enfin, de 14 h à 16 h, le commerce sur l’avenue Maguire La Fleur Adorée propose Adopte ta plante!, une activité d’empotage de plantes grasses. 

L’Espace santé et bien-être : des conseils santé pour tous 

Cet espace, une présentation de Santé Expert services médicaux, présentera du yoga de 10 h à 11 h et diverses zones thématiques : espace d’allaitement avec accompagnement des futurs parents, espace santé voyage avec animation et concours, zone santé de l’œil, zone motricité Karibou présentée par les pharmacies Champagne et Ouellet, et Clinique chiropratique avec la Dre Joëlle Malenfant, chiropraticienne. 

Un Duel des saveurs sucré-salé!

Pas moins de 18 commerçants ayant pignon sur l’avenue Maguire se sont unis en équipes de deux afin de créer leur propre délice collaboratif. Ces mets d’exception jumellent habilement les talents respectifs des deux partenaires. Les intéressés pourront essayer ces créations gourmandes au thème sucré-salé de 11 h à 16 h en se procurant des coupons de dégustation au coût de 10 $ pour trois coupons. D’ailleurs, le service de bar est disponible. 

Une zone pleine de musique

La scène musicale Rouge FM lancera l’offre mélodieuse de Maguire en fête pendant la journée grâce aux spectacles de MC12 de 12 h à 14 h 30 et de Jesse Proteau de 15 h à 17 h 30. 

L’avenue Maguire restera une rue piétonne de 17 h à 23 h entre la rue de Bergerville et le chemin Saint-Louis. Tapas & Liège animera la journée avec le groupe Kinkead tandis que la Pizzéria NO. 900 offrira une soirée avec cocktails et DJ. À Lio Festa, DJ ESTÜ soulèvera la foule de 17 h à 19 h dans une ambiance latino, puis le Montego Resto-Club prendra le relais de 19 h à 23 h avec DJ et musiciens. Les visiteurs sont invités à profiter de leur passage sur Maguire pour rencontrer plusieurs organismes communautaires du secteur de Sillery.

En découvrir plus sur Maguire
en fête

Maguire en fête 2018 est une présentation de la Caisse Desjardins de Sillery – Saint-Louis-de-France, et le Duel des saveurs est offert en collaboration avec Eventouch. Patrick Lemaire, directeur général de la Société de développement commercial (SDC) Maguire tient à remercier les partenaires de cette nouvelle édition : la Ville de Québec; Santé Expert services médicaux; Rouge FM, les pharmacies Champagne et Ouellet, affiliées Familiprix et Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la Capitale-Nationale.

D’ailleurs, plusieurs partenaires or font la richesse de cette nouvelle programmation : Chartwell Domaine de Bordeaux et Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional. La Clinique Chiropratique de la Dre Joëlle Malenfant, la Clinique dentaire Maguire, Immostar, l’Institut Odette Chevalier, la Pizzéria NO. 900 et Roset sont également au cœur de cette édition.

(RSPR) Les Productions d’Albert, en collaboration avec l’arrondissement Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge, lançaient leur programmation estivale de concerts, spectacles et films le 31 mai dernier dans la sacristie de l’ancienne église Notre-Dame-de-Foy. Les spectacles à la fois nombreux et pour tous les goûts se dérouleront du 3 juillet au 15 août.

jssf 8 2018 article une

Cette collaboration a lieu pour une deuxième année consécutive. Rémy Normand, président de l’arrondissement Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge et conseiller du district du Plateau, se réjouit de cet accès culturel pour les citoyens. « Les objectifs de cette entente sont, entre autres, de pouvoir offrir une programmation culturelle de qualité qui contribue à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et d’offrir des spectacles gratuits, diversifiés, à tous, sur le territoire de l’arrondissement », a-t-il précisé.

C’est en effet de nombreux spectacles gratuits sur plusieurs sites auxquels les citoyens de l’arrondissement auront accès. Les Productions d’Albert assurent la programmation de concerts gratuits depuis plus de 20 ans dans l’arrondissement. « Les Productions d’Albert nous permettent également de pouvoir développer des projets d’envergure au niveau culturel sur Québec. Encore cette année, on a choisi de présenter une programmation riche en spectacles », a ajouté Julie Corriveau, directrice de la programmation estivale aux Productions d’Albert.

Un lancement musical

À l’occasion de cette annonce officielle, deux membres faisant partie du groupe Melody Cocktail ont interprété trois pièces musicales, afin de donner un avant-goût aux personnes présentes de ce à quoi ils peuvent s’attendre pour leur représentation. Les personnes
qui désirent les découvrir pourront le faire le 28 juillet au site patrimonial de la Visitation, et ce, en compagnie de l’ensemble des membres du groupe. 

Une programmation variée

Cette programmation se répartit sur cinq sites différents du territoire soit : le parc Roland-Beaudin, le parc Jean-Déry, le parc de la Visitation, la Maison Hamel-Bruneau et le centre communautaire Champigny. Elle est constituée de 58 événements culturels, dont 52 produits par les Productions d’Albert et de six films sélectionnés par l’arrondissement.

Maison Hamel-Bruneau Mardis midi opéra champêtre présentés les mardi à 12 h

Judith Bouchard et Robert Huard - 24 juillet

Élaine Rioux et Stéphanie Lavoie - 31 juillet

Jonathan Gagné et Élizabeth Veilleux - 7 août

Chantal Parent et Luce Vachon - 14 août

Mercredis midi en chanson présentés les mercredis à 12 h

Trio Varennes - 25 juillet

Jean-François Lambert - 1er août

Marie-Catherine Bouchard - 8 août

Madeleine Royer - 15 août

« Je tiens à remercier les Productions d’Albert, notre partenaire pour la réalisation de cette programmation. On fait ça pour les citoyens, je les invite en grand nombre à fréquenter nos lieux de production artistique durant tout l’été », a conclu monsieur Normand.

De nombreux autres spectacles et concerts ont été annoncés pour d’autres arrondissements de la Ville de Québec et pour en connaître la programmation, il suffit de consulter le cahier « Vibrez au rythme de l’été », disponible dans
plusieurs endroits au sein de la Ville, mais également sur le site Internet de la Ville de Québec.

(RSPR) La 34e édition du Concours de musique de la Capitale a eu lieu le 12 mai dernier, en compagnie de 400 spectateurs, à la salle Dina-Bélanger du Collège Jésus-Marie de Sillery.

jssf 06 2018 article une

À la suite de sélections préliminaires en avril dernier, 46 participants ont pris part à la finale du concours. Lors de cette soirée, ils ont été évalués par trois juges de renommée internationale : Linda Dumont, en chant, Nicole Trotier, au violon et Michel Franck, au piano.

Tous les participants ont reçu des bourses d’une valeur totale de plus de 10 000 $. Les organisateurs de ce concours tiennent à remercier le président d’honneur, Roger Dubois, président du Groupe Canimex, les bénévoles ainsi que tous les commanditaires.

Découvrir les lauréats

Plusieurs participants ont remporté des bourses dans chaque catégorie, mais huit lauréats se sont distingués en remportant les coupes.

Dans la catégorie « Piano 7 à 10 ans – Classe régulière », la Coupe Gagné-Faucher, dont les bourses sont offertes par la famille Gagné-Faucher, remises par Linda Faucher, présidente du conseil d’administration (CA) du Concours de musique de la Capitale, a été remise à Antonin Loiselle, 10 ans, de Québec.

Quant à lui, Louis Bellemare, 11 ans de Saint-Basile, est le lauréat de la coupe Reconnaissance, dont les bourses sont offertes par le Concours de musique de la Capitale, remises par Georgette Sinclair-Desgagné, membre du conseil d’administration du Concours, dans la catégorie « Piano 10 à 12 ans – Classe régulière ».

Pour la catégorie « Instrumental et chant classique, 10 à 16 ans – Classe régulière », les bourses, remises par Georgette Sinclair-Desgagné, étaient offertes par les Restaurants Saint-Germain. La lauréate pour la coupe Saint-Germain est Alexine Giroux, 14 ans, en violon, de Lac-Beauport.

Mia Lessard, 10 ans, de Stoneham, pour sa performance en chant, a reçu la coupe Ville de Québec dans la catégorie « Piano et chant 9 à 15 ans – Catégorie populaire ». Offertes par la Ville de Québec, ces bourses ont été remises par Linda Faucher, présidente du CA du Concours.

La coupe Groupe Banque TD a, quant à elle, été remise à Simone Têtu, 16 ans, de Québec dans la catégorie « Piano 14 à 16 ans – Classe régulière ». Émilie Vaillancourt et Amélie Moncion, du Groupe Banque TD, étaient présentes pour remettre les bourses.

De son côté, Geneviève Marceau, 14 ans, de Saint-Augustin-de-Desmaures, s’est mérité la coupe Caisse Desjardins de Sillery – Saint-Louis-de-France, pour la catégorie « Piano 12 à 15 ans – Classe régulière ». Les bourses ont été offertes par la Caisse et Gilles Jobin, administrateur au conseil d’administration de la Caisse était sur place pour les remettre aux jeunes.

Anaïs Saucier-Lafond, 18 ans, de Québec, pour sa performance au violon, a reçu la coupe Céline-Saucier, dans la catégorie «  Instrumental et chant classique 13 à 24 ans – Classe défi ». Ces bourses étaient offertes et remises par Céline Saucier.

Finalement, Rosemary Mantchev, 14 ans de Montréal a reçu les bourses de la coupe Groupe Canimex dans la catégorie « Piano défi et piano concerto 12 à 19 ans ». Louis Dallaire, directeur du Conservatoire de musique de Québec et représentant de Roger Dubois, du Groupe Canimex, était sur place pour lui remettre sa coupe.

Différentes bourses remises

En plus des huit coupes et des bourses, les participants pouvaient obtenir d'autres bourses pour leur performance :


Bourse Fondation SSQ – 1 500 $ : Rosemary Mantchev 


Prix Club musical de Québec – billets de saison 2018-2019 : Christophe Angers


Bourse de l’Académie du Domaine Forget de Charlevoix – 950 $ : Frédéric Pouliot


Prix de la Fondation des Violons du Roy – 500 $ : Anaïs Saucier-Lafond

(MS) La cabane à sucre du parc du Bois-de-Coulonge a fermé ses portes le 8 avril dernier et a accueilli, pour sa 15e édition, près de 10 000 visiteurs. Ce succès a été rendu possible grâce au travail d’une précieuse équipe de bénévoles d’environ 300 personnes composée de parents, d’élèves de sixième année, d’anciens élèves, de membres du personnel de l’école et de membres de la communauté.

jssf 05 2018 article une

Léandre Cloutier, organisateur de l’événement, espère remettre plus de 30 000$ à la Fondation de l’école Saint-Michel, une école primaire de quartier qui accueille, depuis 1989, les enfants autistes de la grande région de Québec.

Cet événement a été une véritable réussite grâce à la générosité de différents partenaires : la Commission de la capitale nationale, la Caisse Desjardins de Sillery – Saint-Louis-de-France, IGA Famille Rousseau, la coopérative Citadelle, la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, le gouvernement du Québec ainsi que plusieurs personnalités d’affaires du milieu, restaurateurs et quincaillers.

(MS) Le lancement officiel de la neuvième campagne annuelle de sensibilisation de l’organisme Solidarité familles et sécurité routière aura lieu le 8 mai prochain à compter de 9 h à l’école primaire Saint-Yves dans le secteur de Sillery-Saint-Louis-de-France. 

jssf 04 2018 article une

Nancy Gilbert, nutritionniste et directrice générale de l’organisme soutient que : « la sécurité routière dans les quartiers résidentiels, aux abords des écoles et des parcs c’est l'affaire de tous ». Dans cette dynamique, madame Gilbert s’enthousiasme des projets qui vont faire la force de la neuvième année d’existence de cet organisme. Depuis son existence, l’organisme a toujours pu compter sur la Caisse Desjardins de Sillery-Saint-Louis-de-France qui a à cœur sa mission.

Depuis, madame Gilbert peut également compter sur le soutien incontestable du député de Jean Talon, Sébastien Proulx, des directeurs des différentes écoles participantes au projet, notamment Isabelle Lacombe, directrice adjointe de l’école Saint-Yves, école hôte pour cette neuvième édition et le Service de police de la Ville de Québec, qui participe grandement aux activités initiées par l’organisme. 

« La force et la beauté de la campagne, c’est qu’on implique beaucoup les élèves. On travaille directement en étroite collaboration avec les étudiants, grâce notamment au conseil étudiant », explique madame Gilbert.

Page 1 sur 2

Vos représentants :

M. Ghislain Gaudreau
Développement des affaires
418 998-0970
ou par courriel :
ventes@journal-local.ca
ou notre téléphoniste au :
418 780-0999


Mme Ginette Demers
Publicité
418 871-1274

gdemers@journal-local.ca


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Aller au haut