VIVA DESIGN

Un repas familial célébré dans la joie au CHSLD Vigi santé

(DL) Le CHSLD Vigi santé de Saint-Augustin-de-Desmaures tenait son dîner de Noël familial le 2 décembre dernier, réunissant résidents, membres des familles, ainsi que quelques invités spéciaux dans une ambiance joyeuse et festive.

JCRSA 2019 02 article une

Nathalie Martel, directrice des soins et coordonnatrice du service à la clientèle, Caroline Gagnon, récréologue, Vincent Simonetta, président-directeur général du groupe Vigi santé, Isabelle Graton, représentante de la députée Geneviève Guilbault, Sylvain Juneau, maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Maude Harvey, trésorière du comité des résidents et Michèle Lefebvre, présidente du comité des résidents.

 

Pas moins de 96 résidents sur une possibilité de 100 ont pris part au dîner en compagnie de 88 membres des familles, d’Isabelle Graton, représentante de la députée de Louis-Hébert, de Geneviève Guilbault, et du maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, qui s’est fait un plaisir de répondre à l’invitation.

« Le CHSLD Vigi santé est un établissement de qualité où les résidents sont bien traités, les familles peuvent le confirmer, et où l’on sent que les employés sont heureux d’évoluer. C’est une fierté pour la ville de compter une résidence d’une telle qualité sur son territoire », a témoigné M. Juneau.

Outre les membres du personnel, 32 bénévoles ont assuré le service et la réussite de l’activité.

Centenaire de Nelson Mandela - Symposium pour le vivre-ensemble et la paix

(JB) Dans le cadre du 100e anniversaire de Nelson Mandela, l’Union des Africains du Québec et amis solidaires de l’Afrique (UAQASA) a organisé un symposium dont le thème était le vivre-ensemble et la paix.

jsf 2019 02 article une

- Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.

Lac-Beauport en neige - L’activité hivernale par excellence

(CR) C’est le dimanche 24 février prochain qu’aura lieu la troisième édition de Lac-Beauport en neige sur le site du club nautique.

EDL 2019 02 article une

Au programme de cette journée plein air :

 

CLUB NAUTIQUE (219, chemin du Tour-du-Lac)

10 h à 16 h Activités familiales gratuites, animées par Horizon 5 et le Saisonnier
Défi Château de neige et murale (en collaboration avec L’Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale) 
Animation ambulante et jeux
Randonnées d’initiation en raquettes 
10 h à 16 h Salon « Quoi faire au lac? » et Foire de l’emploi
Kiosques des organismes de loisir de Lac-Beauport à l’intérieur du club nautique 
Apportez votre CV et postulez un emploi estival!
10 h 30 à 12 h Ateliers de patin pour débutants sur le lac, par A+ Action / Joël Beaulieu
11 h à 15 h BBQ à prix modique offert par la Maison des jeunes le Cabanon
13 h à 14 h 30 Obstacles de patin pour avancés sur le lac, par A+ Action / Joël Beaulieu

 HÔTEL ENTOURAGE SUR-LE-LAC (99, chemin du Tour-du-Lac)

10 h à 16 h Essais gratuits de bateau dragon
Dès 11 h Navette en calèche sur le lac entre Entourage sur-le-Lac et le club nautique par le Centre Pégase (5 $)
13 h à 16 h Compétition de bateau dragon (frais d’inscription auprès de Mission bateau dragon : www.missiondragonboat.com)

 ZONE COMMUNAUTAIRE (46, chemin du village)
8 h 30 à 17 h 30 Tournoi de hockey bottine et BBQ (frais d’inscription auprès de Rémi Simard : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
*Petite patinoire réservée pour cette activité

NAVETTE GRATUITE
10 h à 16 h École Montagnac, zone communautaire, hôtel Entourage, Club nautique
*L’horaire peut être sujet à changement; consultez la page Facebook de la Municipalité de Lac-Beauport pour connaître les détails de l’événement. ν

La PAL reçoit le prix Émilie Bierre

(DL) La Polyvalente de L’Ancienne-Lorette (PAL) a reçu en décembre dernier une distinction remise à l’école la plus positive du monde entier, soit le prix Émilie Bierre. Ce prix est remis chaque année par la Fondation Jasmin Roy-Sophie Desmarais.

JAL 2019 02 article une

Divers projets réalisés par l’établissement d’enseignement sont à l’origine de l’obtention de cette prestigieuse reconnaissance. On fait référence tout d’abord à l’implantation de la politique du « savoir-vivre ensemble » qui a pour objectif de promouvoir le civisme chez les jeunes; aux « Aidants secrets » dont la mission est d’être à l’affût, chez leurs pairs, de signes de détresse liés à l’intimidation, à une relation amoureuse malsaine ou à un épisode de détresse psychologique; aux élèves Sentinelles de l’Aide qui sont toujours aussi actifs pour faire la promotion de l’entraide dans la communauté, mais aussi à l’école; ainsi qu’au Club Midi qui permet aux élèves de 1er cycle du secondaire de briser l’isolement social et d’augmenter le sentiment d’appartenance à leur école.

Le prix était accompagné d’une bourse de 2500 $ afin de souligner le travail exemplaire effectué par le personnel et les élèves de la PAL pour l’ensemble des réalisations et des interventions qui permettent à l’école de devenir de plus en plus positive.

La remise du prix a été faite en présence du président de la Commission scolaire des Découvreurs (CSDD), Alain Fortier, du maire de L’Ancienne-Lorette qui contribue financièrement de manière significative à la réalisation des projets, Émile Loranger, et de Jasmin Roy.

Un jeune Bélairois en mission humanitaire au Japon

(DL) Alexandre Gauthier a vécu une expérience qui a transformé sa vision de la vie et ses relations avec les autres. En juillet 2018, à seulement 15 ans, il s’est rendu au Japon pour y réaliser un voyage missionnaire. Le périple l’a enchanté, tout comme sa préparation qui a duré six mois avant d’entreprendre sa traversée du globe.

JVB 2019 02 article une

Les voyages missionnaires sont tout d’abord une affaire de famille pour Alexandre. Sa mère, Nathalie Charest, ses deux frères et lui se sont rendus en Haïti en 2017. Pendant deux semaines, ils ont vécu en montagne et en ville à visiter des églises missionnaires et à distribuer entre autres choses de la nourriture et des vêtements aux Haïtiens. Il s’agissait de leur premier voyage missionnaire à tous et Alexandre a eu la piqûre. Puis, des amis qui ont vécu des expériences similaires au Sénégal et en Israël lui ont parlé de leur expérience et il n’en fallait pas plus pour qu'il décide de répéter l’expérience. 

Il s’est donc adressé par écrit à l’organisme missionnaire JET (Jusqu'aux extrémités de la Terre) pour adhérer à l’un des programmes de camps et de voyages d’ouverture missionnaire offerts aux jeunes de moins de 18 ans. Il a rempli les formulaires d’inscription et l’île de Malte devait être sa destination, mais le voyage a été annulé. Le Japon s’est ensuite imposé à lui.

Appuyé par de nombreuses personnes, dont sa mère, il a dû rassembler les 3100 $ nécessaires pour couvrir les frais du voyage. « J’ai entre autres fait du porte à porte pour vendre des signets aux gens qui ont été très généreux, je les en remercie », témoigne Alexandre qui a aussi reçu des dons en argent de la part de proches ainsi que de l’Église baptiste de Charlesbourg et de l’Église baptiste missionnaire de Lévis.

En juillet 2018, il a rejoint une vingtaine de jeunes comme lui à New York avant d’entreprendre un vol de 14 heures en direction de la préfecture du Iwate située au nord de l’île principale du Japon pour un mois. Pendant ces quatre semaines, il a vécu dans un camp chrétien au sein duquel chaque participant avait des tâches à accomplir : laver les douches, faire le ménage, laver les planchers, faire la vaisselle, préparer les repas, etc.

Mais sa mission principale fut de préparer du bois de chauffage pour le camp. Il a aussi construit des marches dans des sentiers montagneux empruntés quotidiennement par les habitants de la préfecture et effectué d’autres menus travaux.

Alexandre s’est aussi fait de nouveaux amis et a réalisé qu’il n’y a pas que chez nous que les gens ont besoin d’aide. Il entend donc faire un prochain voyage en Slovénie, l’ancienne République tchèque.

Tournoi provincial Pee-Wee Sainte-Foy/Sillery - Desjardins est toujours bien présent dans sa communauté

(DL) La 39e édition du Tournoi provincial de hockey Pee-Wee Sainte-Foy/Sillery se déroulait au centre sportif de Sainte-Foy du 5 au 9 décembre dernier. En tout, pas moins de 44 équipes provenant de partout en province et réparties dans les catégories AA, BB, A et B se sont affrontées au cours de cette activité qui demeure l’un des deux plus importants tournois annuels se déroulant à cet endroit. Desjardins était encore une fois l’un des fiers partenaires de l’événement.

JSSF 2019 02 article une

 

La soirée du 5 décembre a d’ailleurs été l’occasion pour les Caisses Desjardins de Sainte-Foy et de Sillery–Saint-Louis-de-France, partenaires Platine du tournoi, d’offrir un accueil digne de ce nom aux joueurs ainsi qu’à leurs supporteurs. Une cinquantaine de billets VIP ont ainsi été distribués à des membres Desjardins et tous les visiteurs ont pu se sucrer le bec à la table gourmande.

De plus, tous les joueurs qui participaient à l’une ou l’autre des parties prévues au programme ce soir-là ont reçu une serviette de bain. Il s’agit pour Desjardins d’une belle façon d’encourager la relève sportive. 

Le tournoi n’aurait pu connaître de succès sans la participation des joueurs, des entraîneurs, des supporteurs, des membres de l’organisation du hockey mineur Sainte-Foy/Sillery ainsi que de nombreux bénévoles.

Présentation des dossiers prioritaires pour la MRC - La MRC de La Jacques-Cartier rencontre ses élus du Québec

(CR) C’est le 3 décembre dernier que la MRC de La Jacques-Cartier rencontrait les trois députés des circonscriptions couvrant sa région, soit M. Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale et député de La Peltrie, M. Sylvain Lévesque, député de Chauveau et M. Jean-François Simard, député de Montmorency. Par cette rencontre, la MRC souhaitait leur présenter ses dossiers prioritaires. 

edl 01 2019 article une

Un fait indéniable, le sous-financement du transport collectif a fait l’objet de plusieurs revendications, notamment au cours de la dernière année, et le sous-financement criant en transport adapté pose de nombreux défis pour une MRC telle que la nôtre. « Le soutien de nos élus locaux est essentiel dans nos démarches auprès du gouvernement. En effet, en raison de sa configuration particulière, la MRC de La Jacques-Cartier se retrouve dans un contexte périurbain, alors que les programmes de financement sont adaptés soit aux contextes urbain ou rural », a mentionné M. Michel Beaulieu, préfet de la MRC de La Jacques-Cartier et maire de Lac-Beauport.

La rencontre aura aussi été l’occasion de discuter de l’accessibilité à l’Internet haute vitesse et à la téléphonie cellulaire, des nouvelles responsabilités déléguées à la MRC à titre de gouvernement de proximité, de gestion efficace quant aux délais pour l’émission d’autorisations de certains ministères et de la lourdeur de la reddition de comptes.

« Nous avons apprécié l’écoute de nos trois députés et souhaitons que cette ouverture et cet esprit de collaboration puissent faire avancer les dossiers importants de notre MRC pour le bien-être et dans l’intérêt de nos citoyennes et citoyens », a conclu M. Beaulieu sur cette rencontre.

Fonds de la région de la Capitale-Nationale

Dans un tout autre ordre d'idées, la MRC annonce le tout premier appel de projets du Fonds de la région de la Capitale-Nationale. 

Contribuer à l’essor de la région

Annoncé par le gouvernement du Québec, le Fonds de la région de la Capitale-Nationale vise à contribuer au dynamisme, à la vitalité, au développement, à l’essor et au rayonnement de la région de la Capitale-Nationale.

« Ce nouveau levier économique nous permettra de soutenir financièrement des projets régionaux qui auront, j’en suis convaincu, un effet significatif sur notre territoire et notre milieu de vie », a souligné M. Michel Beaulieu. Les personnes souhaitant démarrer une entreprise, les entreprises privées, les coopératives, les organismes à but non lucratif, ainsi que les Villes et Municipalités de la MRC de La Jacques-Cartier peuvent soumettre leur projet de développement économique dans le cadre de ce nouveau programme d’aide financière.

Les intéressés ont jusqu’au 8 février, 12 h, pour déposer leur demande. Pour connaître tous les détails, les critères d’admissibilité et les modalités du Fonds de la région de la Capitale-Nationale, visitez le www.mrc.jacques-cartier.com.

18e édition du concours La carte de Noël régionale - Michel Beaulieu salue le talent de la MRC

(CR) C’était le 8 novembre dernier, entourés des finalistes, de leur famille et d’élus que M. Michel Beaulieu, préfet de la MRC de La Jacques-Cartier et maire de Lac-Beauport dévoilait les lauréats de la 18e édition du concours La carte de Noël régionale. Au total, 135 toiles ont été soumises cette année, confirmant ainsi la pertinence d’un tel concours.

edl 12 2018 article une

C’est l’œuvre collective Courtepointe, des étudiants du Service de garde de l’école Alexander-Wolff de Shannon, qui a remporté les grands honneurs et qui représentera la carte de Noël que la MRC de La Jacques-Cartier remettra à ses partenaires et collaborateurs. L’œuvre fera d’ailleurs l’objet d’une exposition itinérante aux côtés des autres toiles décorées, en plus d’être aussi exposée en permanence dans les bureaux de la MRC.

« C’est la première fois qu’une œuvre de la catégorie Service de garde est choisie grande gagnante », s’est réjoui Michel Beaulieu.

La municipalité des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury s’est particulièrement illustrée, alors que quatre artistes ont été récompensés. Les jeunes Félix Therrien et Matilde Sousa se sont distingués dans les catégories Apprentis 5-7 ans et Artistes en herbe 8-9 ans. Alors que l'œuvre de l’adolescente Léonie Bourassa a séduit le comité de sélection dans la catégorie Jeunes talents 12-16 ans, l’artiste expérimentée Suzanne Lemieux a ravi les juges avec son oeuvre « Dernière livraison », dans la catégorie Artistes initiés.

Quant aux artistes Ariane Rémillard et Marilyne Bombardier, elles ont vu leur talent récompensé pour une deuxième année consécutive, la première dans la catégorie Artistes juniors 10-11 ans et Mme Bombardier dans la catégorie Artistes de loisir 17 ans et plus.

Le prix Coup de cœur voté par le public a quant à lui été remis à Mme Marielle Rioux de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Visitez le www.mrc.jacques-cartier.com pour connaître les dates de l’exposition mettant en vedette les oeuvres récompensées. 

La Caisse Desjardins de Sainte-Foy nous présente son nouveau directeur général

(JB) En ce lundi matin d’octobre qui amorçait la Semaine de la coopération, les membres de la Caisse Desjardins de Sainte-Foy ont eu l’occasion de se procurer des pots de l’excellent miel récolté sur la toiture de l’édifice. Par la suite, le Journal de Sainte-Foy a pu s’entretenir avec M. Pascal Samonini, directeur général de la Caisse depuis le 17 septembre dernier. Il était accompagné par M. Louis Babineau, président du conseil d’administration.

jsf 12 2018 article une

Pour M. Samonini, cette nouvelle affectation signifie un retour au bercail. « Pour moi, c’est un retour aux sources puisqu’il y a 18 ans, la Caisse Desjardins de Sainte-Foy a cru en moi et c’est avec elle que j’ai commencé ma carrière. Je reviens à la maison, en quelque sorte, et je remarque que la culture de cette institution financière est restée la même et c’est ce que je veux continuer à développer. »

Originaire de Québec, M. Samonini a débuté sa carrière en services financiers à la Caisse de Neufchâtel comme caissier. Par la suite, c’est à titre de planificateur financier qu’il a fait un court passage à la Caisse de Sainte-Foy, en 1999, avant de poursuivre sa carrière dans la grande région de Montréal pour finalement s’établir en Mauricie en 2008. Il a occupé diverses fonctions et c’est à titre de directeur général de la Caisse Laviolette qu’il a conclu ce chapitre dans cette belle région. C’est avec beaucoup de bonheur et d’enthousiasme qu’il est de retour pour relever de nouveaux défis à la Caisse, qu’il saura relever avec brio. Passionné des membres et des clients et visionnaire, M. Samonini saura assurément exercer son rôle de leader afin de faire évoluer notre milieu. 

La Semaine de la coopération

Le président du conseil d’administration de la Caisse mentionne que la Semaine de la coopération constitue un moment privilégié pour toutes les composantes du Mouvement Desjardins de démontrer avec fierté notre différence coopérative et son impact positif sur les personnes et les communautés. 

Le directeur général de la Caisse mentionne également que ce moment nous permet de valoriser les actions que nous posons dans notre milieu. « D’ailleurs, plusieurs actions seront mises de l’avant tout au long de la Semaine en assurant une présence quotidienne de la part de nos employés, gestionnaires et dirigeants auprès de plusieurs organismes de notre milieu. Sous le thème Agissons ensemble pour les jeunes, c’est tout Desjardins qui sera en action pour appuyer les jeunes par des initiatives en appui à l’éducation et à l’entrepreneuriat. Enfin, il nous faut être présents pour les organismes communautaires dont la mission est de pallier certains services qui n’existeraient pas sans eux. Nous nous devons également d’être à leur écoute », conclut Louis Babineau.

Un bel hommage aux bénévoles de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles

(DL) Une soirée-spectacle reconnaissance a été organisée à la salle Albert-Rousseau, le 28 octobre dernier, afin de récompenser les nombreux bénévoles qui œuvrent au sein des organismes situés sur le territoire de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles. 

jdr 12 2018 article une

La sixième édition du Gala Méritas était organisée par l’arrondissement et avait pour objectif de rendre hommage aux quelque 1638 personnes qui offrent gratuitement de leur temps au sein de l’un des 78 organismes répartis sur le territoire, que ce soit dans les domaines du sport, du loisir, de la culture, de la vie démocratique ou de l’entraide communautaire.

De nombreux prix ont été décernés tout au long de la soirée afin de souligner le travail et le parcours inspirant de ces citoyens ainsi que de mettre en lumière les organismes qui se sont illustrés au cours de la dernière année.

Prix et distinctions

Le prix Hommage a ainsi été remis à Jacques Parent, membre des Chevaliers de Colomb du conseil de Montcalm.

Le prix Organisme de l’année a ensuite été décerné au Club Rotary Québec-Val-Bélair.

Les Chevaliers de Colomb du conseil de Montcalm ont une fois de plus été à l’honneur alors que leur Marché aux puces a remporté le prix Événement de l’année.

Nathalie Plourde a remporté le prix Administratrice de l’année pour son travail au sein du 156e Groupe scout Sainte-Anne de Val-Bélair.

Le prix Bénévole de la relève de l’année est revenu à Adam Bouchard Leblond du Club Optimiste de Saint-Émile.

Enfin, le prix Bénévole de l’année a été remporté par deux personnes, soit Line Lévesque du Cercle de Fermières de Lac-Saint-Charles et Michel Vachon des Chevaliers de Colomb du conseil de Montcalm.

Chacun a reçu une lithographie de l’œuvre intitulée « Beauté » de l’artiste peintre Monique Pézolet, membre de la Société artistique de La Haute-Saint-Charles.

Les élus de l’arrondissement étaient présents lors de l’événement et tous ont tenu à remercier les bénévoles présents et à souligner l’apport indispensable de ceux-ci qui offrent leur cœur, leur temps et leur énergie pour le mieux-être de leurs concitoyens et pour l’amélioration de la qualité de vie de leur communauté.

Page 1 sur 17

Vos représentants :

M. Ghislain Gaudreau
Développement des affaires
418 998-0970
ou par courriel :
ventes@journal-local.ca
ou notre téléphoniste au :
418 780-0999


Mme Ginette Demers
Publicité
418 871-1274

gdemers@journal-local.ca


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Aller au haut