Des nouvelles positives pour le parc naturel du Mont-Bélair

(MS) Sylvain Légaré, conseiller municipal de Val-Bélair s’enthousiasme de voir le dossier concernant l’aménagement du parc naturel du Mont-Bélair avancer considérablement, et ce, d’ici les quatre prochaines années. 

jvb 06 2018 article une

En effet, pour l’élu, le Mont-Bélair est une priorité depuis les années 2006-2007. Dans les dernières années, des investissements majeurs ont été spécialement prévus pour l’aménagement de ce parc naturel, qui selon monsieur Légaré, est l’un des endroits les plus fréquentés de la Ville de Québec.

En effet, en termes de chiffres durant la dernière saison, pour 107 jours d’opération pour le ski de fond, il y a eu un total de 56 764 entrées et 588 abonnements. Le conseiller municipal soutient que cela ne prend même pas en considération la raquette, la randonnée pédestre et la course. « Je suis très content », précise l’élu municipal, face aux investissements et aux orientations que prend ce projet.

Des aménagements qui ont du bon

Depuis quelques années maintenant, l’aménagement de sentiers pédestres et des aires de repos vont bon train au sein du parc naturel. Le projet total d’aménagement, d’achat de terrains et d’amélioration représente un budget de 10 millions de dollars.

Les interventions pour la saison 2018-2019 concernent la phase II du sommet, pour l’achat de nouveaux terrains, l’amélioration continue des sentiers pédestres et des aires de repos, mais surtout l’insertion de nouvelles pratiques sportives.

D’ici 2019-2020, les travaux devraient davantage être axés sur la base de plein air qui représente un potentiel énorme pour la Ville, qui veut rendre cet endroit accueillant et convivial pour les visiteurs.

Il existe trois grandes portes d’entrée pour accéder à ce parc naturel. D’une part, par la base de plein air, d’autre part, par le chemin Bélair et en dernier lieu par le sommet du Mont-Bélair, en accédant directement à l’endroit par le haut. Les deux dernières entrées sont actuellement en train d’être créées afin de permettre aux citoyens d’en profiter.

Encore plus de sport pour tous

En dehors des sentiers pédestres, de la pratique de la raquette et du ski de fond, la Ville souhaite exploiter les autres forces du parc naturel du Mont-Bélair. « On va essayer d’exploiter – près du sommet – des murs d’escalade. Au sommet du Mont Bélair, c’est un endroit super stratégique », précise monsieur Légaré. 

Ce dernier insiste sur une grosse nouveauté, qui selon lui, fera le bonheur de beaucoup de personnes. Actuellement, une étude est en train d’être faite pour intégrer un sentier de vélo de montagne pour les amateurs de cette discipline. Actuellement, la Ville travaille étroitement avec l’Association Régionale de Vélo de Montagne Québec-Chaudière-Appalaches (VMQCA) afin de dessiner la future piste, en considérant l’aspect sécuritaire qui est primordial dans cette pratique.

De plus, parmi les nouveautés, une tour d’observation sur le sommet du Mont-Bélair pourrait apparaître d’ici les prochaines années. 

Votre représentante :

Mme Sylvie Charest
Développement des affaires
418 254-4367
ou par courriel :
scharest@journal-local.ca
ou notre téléphoniste au :
418 780-0999


Formats, spécifications techniques, territoire de distribution et calendrier


Aller au haut